Selon les indicateurs de Bank Al-Maghrib : temps durs pour les sociétés de financement

Temps durs pour les 37 sociétés de financement que compte le pays. À fin juin 2009, le résultat net de ces sociétés a atteint les 717 millions DH, en baisse de 8,8% par rapport à fin juin 2008. Cette diminution est due à la hausse du coût du risque et la baisse du PNB des sociétés de crédit-bail, selon une récente note de Bank Al-Maghrib sur les indicateurs du secteur bancaire. Leur PNB s’est accru de 7,4% à 2,2 milliards DH et leur RBE a augmenté de 9,6% pour se chiffrer à 1,4 milliard DH. Les dotations nettes de reprises aux provisions sont passées de 105 à 284 millions DH, selon la même source. Les sociétés de financement englobent les sociétés qui opèrent dans le crédit à la consommation, le crédit-bail, le crédit immobilier, le cautionnement, l’affacturage ainsi que la gestion de moyens de paiement. Sur un total de 37, on compte 20 sociétés de crédit à la consommation. Au cours du premier semestre de cet exercice, les sociétés de crédit à la consommation ont réalisé un résultat net de 445 millions DH, en repli de 5,2%, par rapport à la même période de l’exercice précédent. Leur PNB s’étant accru de 10,8%, à 1,4 milliard DH et leur RBE de 16,4%, à 921 millions DH, selon Bank Al-Maghrib. Les dotations nettes de reprises aux provisions sont passées de 91 à 235 millions DH. Les statistiques de la banque centrale précisent que les sociétés de crédit-bail ont enregistré un résultat net de 192 millions DH, en baisse de 15%. Leur PNB s’est contracté de 3%, à 462 millions DH et leur RBE s’est déprécié de 6,6%, à 338 millions DH. Les dotations nettes de reprises aux provisions ont augmenté de 12 à 38 millions DH, selon la même source. La note de Bank Al-Maghrib s’est également intéressée aux indicateurs d’activité de ces sociétés de financement. Ainsi, et à fin juin 2009, ces dernières ont enregistré un total actif de près de 79 milliards DH, en hausse de 13% par rapport à fin juin 2008. L’encours brut des crédits par décaissement s’est inscrit en hausse de 16,4% à 77 milliards DH. Les créances en souffrance, s’établissant à 6,9 milliards DH, ont représenté 9% des crédits. Elles sont couvertes par des provisions à hauteur de 82%. S’agissant des sociétés de crédit à la consommation, elles ont enregistré un total actif de 40 milliards DH, en accroissement de 8,8%. L’encours brut des crédits distribués a progressé de 12,9% à près de 40 milliards DH. Les créances en souffrance, s’établissant à 4,8 milliards DH, ont représenté 12% des crédits. Elles sont couvertes par des provisions à concurrence de 81%. Et enfin, il y a les sociétés de crédit-bail qui ont cumulé un total actif de 34,5 milliards DH, en hausse de 18%.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *