Seulement 50.000 passagers par jour pour le tramway

Seulement  50.000 passagers par jour pour  le tramway

Le tramway de Casablanca fête cette fin de semaine son premier mois. Près de 30 jours de mise en service relativement réussie ont accompagné la présence de ce nouveau mode de transport sur les artères de la capitale économique du Royaume. Depuis le 13 décembre dernier, les Casablancais sont, quotidiennement, au rendez-vous avec le tramway qui pour certains est devenu le moyen de transport préféré pour se rendre à leurs préoccupations journalières.
En établissant une vue générale sur le premier mois du tramway, les superviseurs du projet se sont montrés confiants. «Nous démarrons doucement mais sûrement», précise à ALM Youssef Draiss, directeur général de Casa Transports (voir entretien p 5). En dépit de quelques pannes observées au lendemain de sa mise en service, les responsables du tramway restent optimistes. «Pour un départ, il était tout à fait normal d’observer certains désagréments, qu’on a sitôt corrigés», relève M. Draiss. Et de poursuivre qu’«aujourd’hui le système s’est beaucoup amélioré. D’ailleurs ceci s’est reflété sur la fréquence du voyage». En effet, cette dernière qui était estimée à plus de 1h40 minutes lors du lancement du tramway se situe actuellement autour de 1h20 minutes de passage d’un terminus à l’autre. La durée du voyage qui est en nette amélioration devra atteindre à partir d’avril les 65 minutes, un timing fixé au préalable par les initiateurs du projet. Bien que les choses progressent à une cadence bien orchestrée, le tramway de Casablanca n’a pas encore rempli tous ses objectifs. Citons dans ce sens le transport de 250.000 passagers par jour. Aujourd’hui, le tramway ne dépasse pas les 50.000 voyageurs quotidiennement. Et pour cause, Casa Transports n’a pas encore reçu toutes ses rames. «La réception des rames se fait progressivement. À ce jour nous disposons de 18 rames. La semaine prochaine on atteindra 20 dans l’espoir de circuler avec les 37 rames à fin mars», souligne le directeur général de Casa Transports. Le premier mois du démarrage du tramway casablancais ne passera pas inaperçu.
Une conférence est prévue au cours de cette semaine afin d’établir un bilan d’étape du bébé de Casa Transports. De même le premier mois sera couronné par le lancement des abonnements, un service tant attendu par les passagers. «Nous avons prévu pour la fin de ce mois le lancement des abonnements dont les tarifs ont été fixés par le conseil de la ville et qui s’articuleront autour de 230 dirhams pour les abonnements mensuels et 70 dirhams pour les abonnements hebdomadaires avec un forfait de 150 dirhams pour les étudiants», conclut Youssef Draiss.
Rappelons que le tramway de Casablanca a été initié dans une optique «socio-urbaine» visant à hisser Casablanca au standard des grandes métropoles internationales. Sur un tracé de 31 kilomètres, les rames du tramway sillonnent la capitale économique partant de la périphérie pour atteindre l’une des prestigieuses zones littorales de Casablanca. À cet égard, une nouvelle identité est attribuée à la ville, celle de la métropole qui danse sur tous les tons.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *