Tanger : Amendis rencontre des représentants de sa clientèle

Lors de cette rencontre, qui s’est déroulée en présence des élus de la ville, des autorités locales et des associations des quartiers, les responsables d’Amendis ont assuré que la récente hausse de tarification, ne dépassant pas une moyenne de 30 dh pour 78 % des clients, n’explique pas, à elle seule, les nombreux  »cas de factures contestées ».

Selon les responsables de la société délégataire, plusieurs facteurs interfèrent dans cette hausse, dont la consommation élevée durant les mois d’été et le phénomène des compteurs collectifs dans de nombreux immeubles des quartiers périphériques qui empêchent les foyers de bénéficier de la tranche dite sociale.
Ils ont toutefois reconnu l’effet évident d’un dysfonctionnement dans l’opération du relevé de la consommation due en particulier à l’inaccessibilité des compteurs. Le retard du relevé sur les compteurs se traduit par le cumul de la consommation de plusieurs mois sur une seule facture, d’où l’inévitable passage à la 2-ème et 3-ème tranches.

Les responsables d’Amendis ont annoncé certaines mesures pour remédier à cette situation. Il s’agit notamment de l’ouverture de guichets spéciaux au niveau des agences de la société pour traiter, au cas par cas, des réclamations, des facilités de paiement, des mesures incitatives pour l’installation des compteurs individuels (piquage) et de l’organisation d’une campagne pour sensibiliser les clients sur la maîtrise de leurs consommations d’eau et d’électricité.
Ils ont promis également une amélioration de l’opération de lecture des compteurs pour assurer la facturation sur 30 jours et un système informatique rigoureux pour les factures générées.

De plus, la société va encourager les clients à installer les compteurs en façade pour permettre aux agents d’effectuer des relevés ponctuels et fiables de la consommation. La société a également annoncé la prolongation du délai de paiement à 23 jours au lieu de 8 jours.
A signaler que depuis début novembre, les habitants de plusieurs quartiers périphériques ont organisé des manifestations pour protester contre la  »très forte hausse des factures d’eau et d’électricité depuis le mois d’août dernier ».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *