Technopark Casablanca célèbre ses dix ans d’innovation

Technopark Casablanca a clôturé sa première décennie des TIC en grande pompe. Innovation et créativité sont à l’honneur de cette entreprise qui a marqué, depuis dix ans, sur le plan national une nouvelle ère du monde de la nouvelle technologie. En effet, le Technopark de Casablanca est l’une des structures centrales du secteur des technologies de l’information et de la communication au Maroc.
Pionnier dans l’accompagnement et le développement dans le domaine des TIC, le Technopark Casablanca concentre plus de 10% du chiffre d’affaires du secteur. Dix prouesses ont, dans ce sens, été mises en relief par Omar Balafrej, président du Technopark. «L’innovation du Technopark réside dans la transformation de ce bâtiment administratif en un véritable incubateur technologique. Le Technopark est également un modèle de péréquation d’utilité publique. Quand on l’évoque, on fait référence à deux outils de financement uniques au Maroc, à savoir le Maroc Numeric Fund (MNF) et le Centre marocain de l’innovation (CMI)», énumère M. Balafrej, en marge de la célébration des dix ans du Technopark organisée vendredi 27 janvier 2012 à Casablanca. Le Technopark se veut être un laboratoire pour l’innovation et l’entrepreneuriat au Maroc. Avec plus de 550 entreprises accompagnées en 10 ans et de multiples réussites, le Technopark est un modèle de partenariat public-privé réussi. «C’est un créneau très important pour les petites et moyennes entreprises. Il leur donne l’opportunité de les couver et, par la suite, d’exister et répondre aux doléances des citoyens», a indiqué pour sa part Abdelkader Aâmara, ministre de l’industrie, du commerce et des nouvelles technologies, précisant que «le Technopark est une pépinière de jeunes talents créatifs d’une grande valeur pour l’économie marocaine». M. Aâmara a indiqué lors de son intervention que l’initiative engagée par le Technopark devrait être généralisée aux autres villes du Royaume. S’agissant du secteur des nouvelles technologies, le ministre a appelé les opérateurs à faire du Maroc une terre d’accueil d’investissements nationaux et internationaux. Pour rappel, le secteur des TIC au Maroc représente un chiffre d’affaires de plus de 42 milliards de dirhams et un bassin d’emploi pour 32.000 personnes. Le budget public des TIC représente 2,7% du budget total, ce qui lui permet de contribuer à hauteur de 7% dans le PIB national. Les ambitions à l’horizon 2013 se situent autour d’un PIB additionnel direct de 7 milliards de dirhams et un PIB additionnel indirect de 20 milliards de dirhams.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *