Témara : Gros avantage pour le PJD

Le PJD est pratiquement sûr de remporter la présidence de la commune urbaine de Skhirate-Témara, l’une des quatorze villes où sera appliqué le principe de l’unité de la ville. Ainsi, le parti de Abdelkrim El Khatib s’est adjugé neuf sièges sur les trente-cinq que compte la commune urbaine de Skhirate-Témara. Hassan Serghini, coordinateur de l’USFP pour la zone Rabat-Témara-Benslimane, affirme que la majorité essaye de se mobiliser dans le but de présenter et de soutenir un candidat fort capable de faire le poids face au candidat du PJD, en l’occurrence, Moh Rajdali. Mais Serghini précise que « jusqu’à présent la majorité gouvernementale ne s’est pas encore mise d’accord sur cette stratégie ». Et d’ajouter que « ce n’est pas une mission impossible mais elle est tout de même difficile ». Et pour cause, le score enregistré par le PJD est de loin meilleur que celui de l’USFP et de l’Initiative Citoyenne pour le Développement (ICD) qui occupent trois sièges chacun. Le parti de l’Istiqlal, le RNI et le MP ont obtenu deux sièges pour chacun d’entre eux. Ce même score, c’est-à-dire de deux sièges, a été également enregistré par l’UC, l’UD, le PSD et le parti d’Attajdid Wal Insaf de Chakir Achahbar. Six autres formations n’ont réussi à obtenir qu’un seul siège, pour chacune d’entre elles, dans le Conseil de la Commune Urbaine de Skhirate-Témara. C’est le cas plus exactement du MNP, du PPS, du FFD, du PCS, du Parti de l’Environnement et du Développement (PED) et du parti d’Al Ahd de Najib El Ouazzani. Rappelons que le gouverneur de Skhirate-Témara n’a pas encore fixé de date pour l’élection du président de la Commune urbaine.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *