Tenerife : 80 mineurs émigrés victimes d’une intoxication alimentaire

Selon le quotidien, les mineurs qui ont été traités par les services sanitaires présentaient des douleurs gastro-intestinales, dues à la consommation de certains produits dans les deux centres d’accueil de Nivaria et de Tegueste, à Tenerife.

Le journal, qui cite des sources officielles, note que l’état de santé de ces mineurs connaît "une évolution satisfaisante", suite à l’assistance sanitaire qui leur a été accordée, relevant qu’aucun de ces immigrants n’a été touché par de problèmes "gastriques graves".

Aucune indication n’a été cependant donnée sur les origines des mineurs, qui avaient afflué cette année sur l’île canarienne à bord d embarcations de fortune en provenance des côtes africaines.
Une enquête a été ouverte pour déterminer les causes de l’intoxication alimentaire.

Depuis le début de l’année, près de 29.000 clandestins, dont plusieurs mineurs, en majorité en provenance de l’Afrique subsaharienne, ont débarqué sur les îles Canaries par mer à bord d’embarcations.

Le gouvernement régional des Canaries avait, à plusieurs occasions, réclamé la solidarité des autres Communautés espagnoles ainsi que des pays de l’UE, pour faire face au problème des mineurs émigrés non accompagnés, qui arrivent clandestinement à l’Archipel.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *