Terrorisme : la Suède décide d’extrader vers l’Allemagne un jeune marocain

Le tribunal de première instance de Stockholm "a décidé de le remettre à l’Allemagne en accord avec le mandat d’arrêt européen" émis par les autorités allemandes, a indiqué à l’AFP le procureur suédois Ronnie Jacobsson.

"Dans le cadre d’une enquête en Allemagne sur des actes de terrorisme", la justice allemande avait décidé de placer en détention provisoire le suspect, Abdelali Miftah, qui n’était pas présent à l’énoncé du jugement, a-t-il précisé.

Selon M. Jacobsson, le jeune Marocain est soupçonné d’avoir participé à un complot visant à préparer des actes terroristes, mais le procureur s’est refusé à donner plus de détails sur ce dont il est accusé.

M. Miftah avait été arrêté en Suède, il y a plusieurs semaines, parce qu’il n’avait pas de permis de séjour. Lundi, après avoir reçu le mandat allemand, la police suédoise a de nouveau arrêté M. Miftah qui a été placé jeudi en détention provisoire.

Selon le procureur suédois, le Maroc a lancé un avis de recherche sur M. Miftah "mais cela ne suffisait pas pour agir".

Le suspect peut faire appel de la décision de l’extrader vers l’Allemagne, a précisé M. Jacobsson.
Selon l’agence de presse suédoise TT, les autorités suédoises ont par ailleurs décidé, mercredi, de placer en détention provisoire et d’extrader vers l’Allemagne un Jordanien. Cet homme aurait un lien avec M. Miftah et un troisième homme serait détenu en Allemagne, dans le cadre de la même affaire.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *