Terrorisme : peine de mort requise contre trois accusés à Salé

Parmi ces trois accusés, figure Youssef Addad, membre présumé du groupe intégriste "Assirat Al Moustakim" (Droit chemin), dirigé par Youssef Fikri, condamné à mort pour meurtre.
Dans son réquisitoire, l’avocat du parquet a également demandé à la cour de condamner à la réclusion perpétuelle six autres accusés poursuivis dans cette affaire.

La chambre criminelle du 1er degré de l’annexe à Sale de la cour d’appel de Rabat poursuivra vendredi prochain ce procès, suite à une requête de la défense qui a demandé un délai supplémentaire pour étudier davantage le dossier, après ce réquisitoire réclamant l’application des peines maximum contre plusieurs membres du groupe Youssef Addad et ses co-accusés. Les 15 prévenus de ce groupe sont poursuivis pour "constitution de bande criminelle dans le but est de préparer et de commettre des actes terroristes", "atteinte à la vie et à la sécurité des personnes", "falsification de la monnaie, vol, racket, possession illégale d’explosifs dans l’intention de les utiliser dans le cadre d’un projet collectif visant à troubler l’ordre public", et "apologie du terrorisme et homicide volontaire".

Il ressort du procès-verbal de la police que le dénommé Addad, accusé principal dans cette affaire, recherché depuis 2002, purgeait une peine de prison pour trafic de drogue. La police a découvert qu’il est impliqué dans des affaires de terrorisme.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *