Textile : Settavex investit 650 millions DH

Textile : Settavex investit 650 millions DH

La société Settavex, filiale du groupe espagnol Tavex, entame son projet d’extension. Spécialisée dans le tissage, cette unité industrielle, basée à Settat, est en train de s’agrandir. L’inauguration de la première tranche de son projet d’extension a eu lieu samedi dernier en présence du Premier ministre, Driss Jettou, de Salaheddine Mezouar,  ministre de l’Industrie, du Commerce et de la mise à niveau de l’Economie, de Luis  Planas, ambassadeur d’Espagne au Maroc et d’Enrique Garran, président du groupe Tavex. Cette opération, d’un coût global de 650 millions Dh, vise l’accroissement des capacités de production de cette entreprise. La capacité de production de Settavex s’élèvera ainsi à 254 millions de mètres par an en 2008. c’est du moins l’ambition des promoteurs de cette opération.
La première tranche s’inscrit dans le cadre d’une stratégie d’agrandissement de cette unité industrielle. En effet, le projet de Settavex, d’une enveloppe d’environ 1,1 milliard Dh, s’étend sur une superficie de 198 ha.  Settavex a réalisé au cours de l’année dernière un chiffre d’affaires de 620 millions Dh et a frôlé les 700 millions Dh pour l’année 2004. Avec l’entrée en vigueur de l’accord de libre-échange entre le Maroc et les Etats-unis, Settavex veut renforcer sa position sur le créneau des exportations vers la première puissance mondiale. 
Créée en 1990 avec un investissement de 900 millions de dirhams, l’entreprise semble avoir bien résisté à la crise que connaît le secteur malgré la concurrence chinoise qui se fait de plus en plus rude. Et c’est le processus industriel, 100% intégré, qui l’a aidé a tirer son épingle du jeu et même à tisser davantage sa toile. De la filature à la teinture, en passant par le tissage et le finissage, Settavex a su non seulement sauvegarder ses parts de marché mais ambitionne de les élargir. En fait, cette unité industrielle intervient surtout dans une niche de tissu jean, du flat, du velours et du tissu professionnel. Des activités qui sont relativement épargnées par la concurrence asiatique.
Les produits de Settavex sont plutôt destinés pour les pays étrangers. Plus de 50 % de la production est exportée vers l’Europe. Près de 35% est acheminée vers le Maghreb, l’Afrique et le Moyen-Orient. Les 15 % restants sont consommées localement. 
Lors de la cérémonie d’inauguration du samedi, Enrique Garran, président du groupe Tavex, s’est félicité des activités de cette filiale implantée au Royaume.
M. Garran a, par ailleurs, qualifié de positif le bilan d’activité du groupe depuis son implantation au Maroc en soulignant que cette performance a encouragé la firme à envisager une extension de ses activités et à mettre en place de nouveaux projets qui ont permis de rehausser la productivité tout en préservant la qualité.
De son côté Driss Jettou «s’est félicité de la confiance placée par le groupe Tavex dans le Royaume, ce qui s’est traduit par la poursuite de ses investissements». «Ce genre d’investissements d’envergure réalisés par les multinationales opérant dans le textile est de nature à stimuler l’industrie textile et favoriser son intégration dans le tissu économique national», a conclu le Premier ministre.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *