Tijania Fertat : «Il y a un robinet pour quarante élèves »

Tijania Fertat : «Il y a un robinet pour quarante élèves »

ALM: Comment l’Académie de Rabat s’est-elle préparée pour affronter la grippe A/H1N1 ?
Tijania Fertat : Une importante stratégie de prévention et de sensibilisation a été menée au niveau du ministère de l’Enseignement et des écoles. On a eu depuis juin et dès la rentrée plusieurs réunions avec les directeurs des délégations pour prendre toutes les mesures possibles. «Se protéger et protéger l’autre», était la devise de cette campagne qui n’a épargné aucun établissement de l’Académie de Rabat-Salé. Et puis surtout, ce n’est pas l’affaire d’un seul département, mais celle de tout le monde. Parce que la propreté, élément important pour la prévention, est un comportement continu.

Quelles sont les mesures concrètes prises à votre niveau ?
Nous avons veillé à ce qu’il y ait au moins un robinet pour quarante élèves. Aussi chacun dispose de sa savonnette. Ainsi, chaque élève doit se laver les mains six fois par jour. Nous travaillons avec l’ONEP pour que l’eau soit disponible dans tous les établissements. Nous réfléchissons même à utiliser des camions-citernes pour les écoles situées loin des agglomérations. On surveille aussi les absences, on va vers ces personnes pour savoir ce qu’elles ont. On peut dire que le problème ne se pose pas au niveau des écoles. D’autres secteurs et d’autres endroits publics (souk, stade, hammam…) sont plus menacés par la grippe que l’école. On ne peut pas laisser passer un seul cas. Il y a un travail de vigilance incroyable à l’école. On informe les services sanitaires sur n’importe quel cas suspect.

Qu’en est-il des cas de grippe A/H1N1 enregistrés récemment à Rabat ?
Un seul cas a été enregistré dans l’Académie de Rabat. L’enfant est sorti indemne de l’hôpital vendredi. En plus, tous les élèves de sa classe ont subi les examens nécessaires.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *