Tourisme : baisse de 3% des nuitées à Marrakech et Agadir

Le ministère du Tourisme et de l’Artisanat, en collaboration avec l’Observatoire du tourisme, a réalisé des statistiques sur le tourisme au Maroc pour le mois de mai 2009. Ces statistiques ont démontré que le nombre de nuitées réalisées dans les établissements d’hébergement touristique classés en mai 2009 a affiché une légère baisse de -2% par rapport à la même période de l’année précédente. La baisse des nuitées constatée au cours de ce mois s’explique en grande partie par les résultats négatifs réalisés par les touristes non-résidents (-5%). Par ailleurs, cette évolution a, en partie, été atténuée par une bonne performance enregistrée par les résidents, dont les nuitées ont augmenté de +7%.
Les deux principaux pôles touristiques, Marrakech et Agadir, qui constituent près de 61% des nuitées totales du Royaume en ce mois de mai ont affiché des baisses de -3% chacun par rapport à mai 2008. Par ailleurs, la capitale économique du Royaume, Casablanca, a accusé un recul de -4% de ses nuitées. Cependant, Fès et Essaouira ont enregistré des hausses respectives de +6%  et +10%. Le taux d’occupation moyen des chambres, quant à lui, a connu une baisse de 4 points, pour se situer à 44% en mai 2009 contre 48% une année auparavant. La ville ocre du Royaume a affiché un recul de cet indicateur de 12 points. Cependant, au terme des cinq premiers mois de 2009, le nombre de nuitées enregistrées dans les établissements d’hébergement touristique classés a connu une baisse de -3% par rapport à la même période de 2008. La légère baisse enregistrée des nuitées à fin mai est le résultat des performances contrastées, affichées par les différentes destinations touristiques. En effet, au moment où Fès et Agadir ont affiché des hausses de leurs nuitées (+13% et +1% respectivement), les autres destinations ont enregistré une baisse de cet indicateur: Marrakech (-6%), Casablanca (-3%) et Tanger (-8%).
Le recul des nuitées du tourisme récepteur (-5%) est particulièrement attribuable aux baisses enregistrées par les marchés français (-5%) et anglais (-19%). Ces deux marchés représentent à eux seuls près de 72% des nuitées perdues. En revanche, les marchés allemands, espagnols et arabes ont réalisé des  progressions de +4%, +1% et +2% respectivement.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *