Tourisme national : les touristes arabes et hollandais sauvent la saison

Tourisme national : les touristes arabes et hollandais sauvent la saison

En temps de crise, les touristes préfèrent rester près de leurs sous. Les Britanniques étaient les premiers à vouloir suivre de très près la fluctuation des indices des places boursières que de faire un saut au Maroc. Durant les dix premiers mois de cet exercice, les nuitées dans les établissements d’hébergement classés par nationalité ont chuté de 21 % en provenance du Royaume-Uni, de 13 % en provenance de la Belgique, de 8 %  de France et de 7 % d’Italie. Seuls les touristes venant des pays arabes ont continué à passer des nuitées dans le Royaume en progression de 18 % par rapport aux dix premiers mois de l’exercice 2007. Avec les Hollandais (+33 %) et les Espagnols (+8%), le total des nuitées enregistrées par les non-résidents a connu une baisse de 5 %. Et ce sont les résidents qui ont sauvé la mise en marquant une augmentation de 7%. C’est ainsi que les nuitées de janvier à octobre 2008 ont baissé de 2 %, selon les dernières statistiques de l’Observatoire du tourisme.
«Le taux d’occupation moyen des chambres enregistré à fin octobre 2008 connaît une baisse de 4 points par rapport à fin octobre 2007. Cependant, les principales destinations touristiques continuent d’afficher des taux satisfaisants (59 % pour Agadir, 58% pour Marrakech, 55% pour Tanger et 52% pour Casablanca)», selon l’Observatoire du tourisme. À la veille de l’annonce de ces statistiques, Mohamed Boussaid, ministre du Tourisme et de l’Artisanat, a souligné que le marché marocain «dispose de tous les atouts pour rebondir rapidement et dépasser cette crise». «Les destinations proche et moyen courrier par rapport au marché européen, qui représente l’essentiel de la clientèle du secteur touristique marocain, seront relativement épargnées et même avantagées en temps de crise», a-t-il ajouté lors des travaux d’un panel du forum méditerranéen à Tanger sur l’impact de la crise sur le Maroc. Par ailleurs, moins de nuitées veut dire aussi moins de recettes. Durant les dix premiers mois de cette année, les recettes voyages ont régressé de 1,5% pour s’établir à 49 milliards de dirhams. Par contre, l’évolution des arrivées de touristes par pays de résidence montre une progression de 6% tirée essentiellement par les MRE. Les arrivées ont été enregistrées principalement par l’Espagne (+13%), la Hollande (+7%), la Belgique (+6%) et la France (+5%). Il faut noter aussi que les arrivées des touristes en provenance du Royaume-Uni se sont repliées de 18 %.


Trafic aérien : + 10% en dix mois


Depuis le début de l’année 2008, le nombre de passagers internationaux qui ont transité par les aéroports internationaux du Royaume s’élève à 9,3 millions, soit une hausse de +10% par rapport à la même période de l’année précédente. Près de la moitié de ces passagers (48%) sont passés par le Hub de MohammedV (+10%). Les aéroports des deux principaux pôles touristiques du Royaume, en l’occurrence Marrakech Ménara et Agadir Al-Massira, enregistrent des résultats positifs : +3% pour Marrakech Ménara et +2% pour Agadir Al-Massira.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *