Transport aérien : La RAM renforce sa présence sur le marché russe

La compagnie Royal Air Maroc a donné, mardi 15 mars, le coup d’envoi à l’entrée en service d’une nouvelle ligne aérienne Moscou-Casablanca. «Faire l’axe Maroc-Russie était auparavant compliqué. Les voyageurs devaient prendre des vols de correspondance, chose qui rendait leur voyage difficile. Avec l’actuelle desserte, les heures de vols seront réduites en six heures pour une fréquence régulière de trois liaisons directes par semaine», a commenté Vladimir Baykov, consul général de la Fédération de Russie à Casablanca, dans un entretien récemment publié sur les colonnes d’ALM. Une cérémonie a été organisée à l’aéroport international de Sheremetyevo, à l’occasion de l’arrivée du premier vol de la Royal Air Maroc en provenance de Casablanca, en présence du directeur du terminal et de plusieurs personnalités marocaines. Ainsi, l’entrée en service de cette nouvelle desserte aérienne s’est faite à bord d’un Boeing 700/737 et s’inscrit dans le cadre de la stratégie de la Royal Air Maroc visant à renforcer sa position sur le marché international et promouvoir la destination Maroc auprès des touristes russes et des hommes d’affaires des deux pays. À terme, la compagnie envisage de mettre en place des vols quotidiens vers Moscou, l’objectif étant d’accompagner la dynamique du tourisme, des échanges commerciaux bilatéraux mais aussi de garantir un pont aérien entre l’Europe de l’Est et l’Afrique de l’Ouest. En effet, le Maroc s’attend à une augmentation de 70% du flux de touristes russes vers le Maroc, durant l’année 2011, notamment après l’inauguration de cette nouvelle ligne aérienne Casablanca-Moscou. Dans ce sens, l’Office national marocain du tourisme (ONMT) s’est attelé à faire la promotion de la destination Maroc auprès des touristes russes. Cette percée importante attendue par le secteur touristique marocain au niveau du marché russe s’explique par les évolutions positives des structures touristiques marocaines, autant qualitativement que quantitativement. Mais surtout par la campagne promotionnelle intensive menée par l’ONMT au niveau du marché russe, outre la qualité des services assurés par les établissements touristiques marocains de renommée internationale, le travail de terrain effectué par les différents établissements officiels marocains et les agences de voyages lors des manifestations touristiques organisées en Russie (Voir entretien ci-joint). Aussi, la concurrence entre les différentes destinations touristiques internationales dans le cadre de la conquête du prometteur marché russe semble n’affecter en rien la volonté des professionnels marocains du tourisme. Dans ce sens, Moscou a abrité récemment (du 16 au 19 mars) la 18ème édition du Salon international du tourisme, avec la participation de 40 exposants marocains représentant plusieurs destinations touristiques dont Marrakech, Agadir, Casablanca et Fès ainsi que des agences de voyages. Durant ce salon, les exposants marocains ont présenté différents produits touristiques du Royaume, notamment ceux ayant trait au tourisme balnéaire, culturel, d’affaires, du sport et des services hôteliers ainsi que le tourisme écologique. «Il est primordial de donner la possibilité aux deux peuples de mieux se connaître. Il faut s’ouvrir sur la culture de l’autre pour établir une proximité relationnelle. Ceci favorisera facilement les échanges économiques», a souligné M. Baykov. Et de poursuivre: «Nous prévoyons d’organiser dans les mois à venir la réunion annuelle du grand Conseil d’affaires «Russie-Pays Arabes». On s’attend à la visite d’une centaine d’opérateurs. Cela sera une bonne occasion de promouvoir l’image de Casablanca et de sceller d’éventuels partenariats». Ainsi, les relations Maroc-Russie semblent être en pleine expansion boostées par l’ouverture de cette nouvelle ligne aérienne.

Maroc-Russie : Vers un partenariat stratégique
Les relations entre le Royaume du Maroc et la Fédération de Russie remontent loin dans l’histoire. Les relations maroco-russes ont repris au lendemain de l’indépendance du Maroc en 1956. Les échanges de visites de haut niveau ont permis aux dirigeants des deux pays d’engager un dialogue constructif et fructueux qui a permis à ces relations de s’épanouir et de se renforcer par le développement des échanges commerciaux et l’extension de la coopération bilatérale à des domaines nouveaux comme les infrastructures, l’énergie, la pêche, la recherche scientifique et technique, l’espace et la maîtrise des nouvelles technologies. Parmi ces visites, on peut citer celles du président Léonid Brejnev en octobre 1961, du Feu Sa Majesté le Roi Hassan II en octobre 1966, de Sa Majesté le Roi Mohammed VI le 15 octobre 2002 et la dernière de Son Excellence le président Vladimir Poutine le 7 septembre 2006. A signaler que lors de la visite royale à Moscou, les deux chefs d’Etat ont signé une Déclaration sur le partenariat stratégique. Ce partenariat constitue un tournant et une véritable feuille de route visant la concrétisation de l’ambition du Maroc et de la Russie de développer les relations bilatérales et de leur ouvrir de larges perspectives.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *