Un café appartenant à un Marocain détruit par un attentat à Ajaccio

Le fils du gérant du café, un garçon de 14 ans, a été légèrement blessé par les éclats de la vitre de sa chambre, située dans un appartement adjacent, et brièvement hospitalisé.

La bombe, de "forte puissance", composée d’un mélange de 10 à 20 kg de désherbant agricole et de fioul, a explosé à 01H10, a expliqué le procureur de la République à Ajaccio.

L’établissement, qui faisait également office de salle de billard, venait d’être cédé par l’ancien gérant à un Marocain qui réside à Ajaccio, a-t-il ajouté.

Outre le café, entièrement détruit par l’explosion, les voitures garées près de l’établissement ont eu leurs vitres pulvérisées et une partie de leur tôle tordue. Les vitres de nombreux commerces et appartements des environs ont volé en éclats.

"Ceux qui ont posé cette bombe ont pris des risques terribles. Compte tenu de la projection de morceaux de rideaux métalliques et de façades à des dizaines de mètres, si une personne était passée à pied ou en voiture à ce moment-là, elle aurait été grièvement blessée, voire tuée", a fait remarquer le procureur, qui s’est rendu sur les lieux dans la matinée.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *