Un marocain victime d’une agression raciste en Pologne

"Ses jours ne sont pas en danger", a précisé Anna Siwek, porte-parole de la police d’Olsztyn (nord). "L’homme a tout de même perdu conscience lors de l’agression et ne l’a retrouvée que plus tard à l’hôpital", a-t-elle ajouté. Selon la porte-parole, ses agresseurs étaient en "état d’ivresse". La police a arrêté dimanche après-midi trois hommes accusés de l’avoir agressé, âgés de 18, 22 et 26 ans.

Tous les trois ont dans le passé été condamnés par la justice pour vols. Abdel M. (dont la police n’a pas rendu public le nom de famille) vit depuis quelques années à Milanowek, une ville de la banlieue de Varsovie. Il possède la double nationalité marocaine et polonaise.

Membre de la troupe de théâtre Migrator créée par des immigrés, il participait à Wigajty (nord) à un festival international de théâtre consacré aux problèmes de voisinage entre différents groupes ethniques. Le festival a été interrompu après l’agression. Selon le directeur du festival Waclaw Sobaszek, cité par l’agence PAP les agresseurs avaient crié à l’adresse de leur victime: "c’est parce que tu es noir".

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *