Une agence dédiée au contrôle nucléaire

Une agence dédiée au contrôle nucléaire

Présentée comme étant le centre mondial de la coopération dans le domaine nucléaire, l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) a été créée en 1957. Instance de l’organisation des Nations unies (ONU), l’AIEA travaille, conjointement avec les Etats membres et ses multiples partenaires sur la promotion de technologies nucléaires à des fins pacifiques et sans danger pour les populations.
Ayant son siège à Vienne, en Autriche, l’AIEA dispose de bureaux régionaux à Genève, New York, Toronto et Tokyo. L’instance soutient également des centres et des laboratoires de recherche à Vienne et Seibersdorf, en Autriche, à Monaco en Italie.
L’AIEA est composée d’une équipe de 2200 de chercheurs et professionnels, tous secteurs confondus et venant de 90 pays. L’agence est dirigée par Mohammed El Baradei, actuellement candidat à sa propre succession et ce, pour un troisième mandat. Elle est également gérée par six sous-directeurs généraux, à la tête de son département Major.
Aussi bien les programmes que les budgets alloués à l’AIEA sont décidés par le corps, un total de 35 membres, ainsi que tous les pays membres, qui en constituent le centre de décisions. Des rapports sont élaborés régulièrement et sont soumis au Conseil de sécurité de l’Assemblée générale.
Les ressources financières de l’AIEA regroupent à la fois son budget annuel régulier et certaines contributions. Le budget de l’instance pour l’année 2004 a été de 268 millions de dollars. Les contributions financières, mais aussi techniques ont été de près de 75 millions de dollars. Les missions de l’AIEA sont guidées par la volonté des pays membres à travers une vision stratégique, qui comprend aussi la sécurité des installations, la recherche scientifique et les mesures de contrôle.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *