Une campagne publicitaire à 300 MDH pour faire face à la crise du tourisme

Une campagne publicitaire à 300 MDH pour faire face à la crise du tourisme

À environ une semaine de la 9ième édition des Assises du tourisme, le gouvernement signe une convention de partenariat avec le privé pour aider le secteur du tourisme à faire face à la crise mondiale. Prévue vendredi 19 juin 2009 à Saidia, cette édition des Assises sera marquée par l’ouverture officielle de la station Saidia. Fin prêt, le nouveau joyau du tourisme marocain sur la côte méditerranéenne n’attend que des touristes qu’il faut maintenant aller les chercher et convaincre de la qualité du produit national. Pour cette mission-là, cette convention accorde une dotation supplémentaire de 300 millions de dirhams à l’Office national marocain du tourisme (ONMT).
Maintenant, c’est à l’ONMT de mettre en place un plan avec des axes précis à la hauteur des ambitions du pays pour le secteur du tourisme. Déjà, l’Office, dirigé par Abdelhamid Addou, a lancé une large campagne publicitaire qui promet à ceux et celles qui visiteront le Maroc une vraie thérapie. www.moroccotherapy.com, en plusieurs langues, donne un avant-goût à ce que le Royaume peut offrir à ses touristes.
Actuellement, le tourisme national traverse une période difficile. Au terme des quatre premiers mois de 2009, le nombre de nuitées enregistrées dans les établissements d’hébergement touristique classés a connu une baisse de -3% par rapport à la même période de 2008. Pour faire face à la crise, un comité de veille stratégique a vu le jour et clôturé ses travaux par une convention. Signée mardi 9 juin par Salaheddine Mezouar, ministre de l’Economie et des Finances, Mohamed Boussaid, ministre du Tourisme et de l’Artisanat, et Othman Cherif Alami, président de la Fédération nationale du tourisme (FNT), cette convention a été finalisée au lendemain de la réunion du comité de veille stratégique le 8 juin 2009, à Rabat. Le gouvernement et les opérateurs du privé se sont fixé deux objectifs. Le maintien des parts de marchés dans les six marchés prioritaires (France, Espagne, Royaume-Unie, Italie, Allemagne et Benelux) et de la croissance des arrivées aux frontières. Ainsi, un plan d’action a été mis en œuvre en concertation avec les professionnels du secteur privé. Six axes ont été déterminés. D’abord, il y a le renforcement de la communication institutionnelle. Il y a aussi le lancement des nouvelles stations Azur dans les marchés émetteurs avec Saidia la semaine prochaine et Mazagan en octobre 2009.
Le troisième axe concerne le renforcement de la communication adressée aux nationaux. Ce plan d’action inclut la stimulation des ventes de packages, à travers des actions innovantes de promotion avec les tours opérateurs ainsi que la consolidation de la dynamique de croissance du secteur du transport aérien. Le sixième axe est relatif à la mise en place d’un plan de relance spécifique pour soutenir la destination de Marrakech, qui représente 35% du total des nuitées de 2008. «Les professionnels du secteur contribueront pour leur part de manière active à travers des offres et des packages attractifs», souligne le ministère du Tourisme et de l’Artisanat.


Des mesures structurelles


Des mesures d’ordre structurel visant à anticiper la sortie de crise seront prises par l’Etat et concernent la mise en place :
• Un mécanisme incitatif pour le développement du résidentiel touristique à usage locatif, favorisant le développement des capacités litières classées, et permettant de poursuivre la mise en œuvre du Plan Azur.
• Un mécanisme intégré d’appui à l’investissement, pour accompagner la réalisation des projets touristiques conventionnés.
• Un mécanisme financier d’appui à la rénovation des établissements hôteliers pour accompagner la mise à niveau du parc et améliorer la qualité du produit touristique marocain.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *