Une ONG s’élève contre la liberté de mouvement des tortionnaires du Polisario dans les pays « démocratiques »

"Il est étrange que le tortionnaire Mohamed Abdelaziz et d’autres membres de la direction du polisario qui ont sur les mains le sang des Sahraouis jetés dans les prisons du polisario se déplacent en toute liberté dans des pays qui prônent la démocratie, comme s’ils étaient innocents ", a relevé M. Aghay, dans une déclaration à la chaîne de télévision arabophone Al Arabya, diffusée dimanche et captée à Rabat. Le président de l’APDP s’exprimait en marge d’une manifestation organisée par des Marocains dans la ville espagnole de Vitoria pour dénoncer "la prise en otage des populations sahraouies dans les camps de Tindouf à des fins de propagande".
"Nous prenons part à cette manifestation pour dénoncer les crimes commis par le front polisario", a indiqué M. Aghay, qui a comparé Mohamed Abdelaziz à Pinochet.

Des centaines de Marocains vivant dans le Pays Basque (nord de l’Espagne), avaient organisé, samedi en fin de matinée à Vitoria, une manifestation pour dénoncer les violations des droits de l’homme dans les camps de Tindouf et attirer l’attention de l’opinion publique sur la "situation dramatique" dans laquelle vivent les populations Sahraouies séquestrées dans le sud de l’Algérie.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *