Une réforme tarifaire progressive

La libéralisation tarifaire totale par l’accord d’association Maroc-Union européenne est prévue pour 2012.
Afin d’éviter un différentiel de taxation excessif à cette date et s’épargner un détournement de trafic, le projet de loi de finances 2009 prévoit un schéma progressif de réforme tarifaire pour la période 2009 – 2012.
L’objectif est de réduire le droit d’importation maximum, applicable aux produits industriels  des chapitres 25 à 97 du tarif des droits de douane à l’importation, à 25 % à l’horizon 2012 et de ramener de 6 à 4 taux le nombre des quotités tarifaires.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *