Une revendication non authentifiée

Une revendication non authentifiée

Dans le message de notre correspondant, on retrouve les « traces » de la littérature propre aux réseaux jihadistes qui s’activent notamment sur Internet. Les propos sont durs et certains intervenants n’hésitent pas à s’en prendre au comité des Oulémas sunnites qui est intervenu lundi 31 octobre 2005 en faveur des deux Marocains. Extraits.
« -Il faut les échanger avec les frères détenus dans les prisons du Maroc.
-J’espère que leurs gorges soient tranchées en guise de réaction rapide aux agissements de l’allié des juifs, Amr Moussa et ses acolytes
-Laissez le soin de prendre cette décision aux Moujahidine ; ils appliquent la loi de Dieu au cas par cas. Ce ne sont pas des bouchers que Dieu vous bénisse !!
-Nous prions les émirs de la Mésopotamie (l’Imam Abou Moussaâb Zarqaoui) de dénoncer ces renégats, de les interroger et de mettre à nu le gouvernement marocain impie, allié des croisés,ainsi que la vérité sur les événements du 16 mai 2003
-Interrogez les deux agents de l’ambassade. S’ils sont impliqués dans la guerre contre les Moujahidine, il faudrait leur appliquer la peine de mort ou les échanger contre nos frères détenus… Et s’ils n’ont aucun rapport avec tout ceci, leur libération s’imposera comme un devoir.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *