Une troisième licence GSM en Mauritanie attribuée au Soudanais Sudatel

Sudatel, qui s’appuie notamment sur des puissants partenaires saoudiens et qataris, a offert 26 milliards d’ouguiyas (environ 79 millions d’euros) contre 9 milliards (27 millions d’euros) seulement pour l’opérateur français France Télécom, selon cette source.

La compagnie soudanaise a acquis deux lots (téléphonie mobile et plate-forme de cartes prépayées) et partagera avec France Télécom un 3ème lot portant sur "l’établissement et l’exploitation d’un réseau de boucle locale ouvert au public".

Un quatrième et dernier lot concernant l’ouverture d’un service de "téléphonie de 3ème génération" a été remporté par la Mauritel (société mauritano-marocaine).

Les deux premières licences GSM avaient été accordées à deux entreprises maghrébines: Mattel (groupe mauritano-tunisien, en 2000) et Mauritel (présent également sur le réseau fixe, en 2001).

Ces deux opérateurs éprouvent des difficultés à répondre à une demande croissante avec des réseaux régulièrement saturés et certaines zones du pays tardant à être couvertes.

Dans un communiqué publié début juillet, la Mattel avait annoncé avoir déposé une plainte en raison de "l’ampleur du préjudice" pouvant résulter de la mise en service d’un 3ème opérateur pour elle et sa concurrente Mauritel.

Le communiqué accusait l’autorité de régulation "d’abus de pouvoir, violation des formes prescrites par la loi, dysfonctionnement, opacité et népotisme patent".

De son côté, l’autorité de régulation a rappelé avoir, à plusieurs reprises, condamné les deux sociétés à de fortes amendes "pour non-respect de leurs engagements".

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *