Va-t-il prendre part au prochain gouvernement ou se retirer de la politique ?

L’information est tombée dimanche 1er janvier à la mi-journée. Aziz Akhannouch a annoncé qu’il a présenté sa démission du Rassemblement national des indépendants (RNI). M.Akhannouch avait rejoint le RNI en octobre 2007. Durant quatre ans, il a participé activement aux côtés des militants réformistes à la restructuration et à la modernisation du parti. Une dynamique de rajeunissement qui a permis notamment au RNI de réaliser une belle performance aux dernières élections de novembre puisqu’il s’est classé 3ème avec 52 sièges au Parlement. M. Akhannouch a d’ailleurs lui-même remporté une victoire retentissante dans la circonscription de Tiznit sous les couleurs du parti. Dans une déclaration succincte à l’agence MAP, il a assuré qu’après sa démission il ne rejoindra aucun autre parti tout en exprimant sa conviction que le RNI continuera de jouer un rôle de premier plan sur la scène politique. Evidemment, la question qui se pose d’elle-même après une telle annonce est de savoir si M. Akhannouch prendra part au prochain gouvernement. Beaucoup d’observateurs estiment, en effet, qu’il est l’homme le mieux placé pour poursuivre le travail important qu’il a accompli durant quatre ans à la tête du ministère de l’agriculture. A l’heure où nous mettions sous presse, dimanche en début d’après-midi, aucune indication n’était disponible à ce sujet. Malgré nos multiples tentatives, M. Akhannouch est resté injoignable.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *