Vingt-trois clandestins maghrébins arrêtés à Lanzarote

Quinze de ces immigrants, parmi lesquels figurent deux mineurs qui affirment être d’origine maghrébine, ont été interpellés lundi dans la zone de la Garita, après la découverte par les services de sécurité d’une embarcation vide sur une plage de Lanzarote, a indiqué la garde civile. Les sept autres occupants ont été appréhendés, mardi matin, par les services de sécurité.
La garde civile a également arrêté un émigré marocain qui réside dans l’île, soupçonné d’héberger dans son domicile ces nouveaux candidats à l’émigration illégale.
Selon la même source, le prévenu qui a été surpris dans une station de bus en compagnie de certains de ces migrants, est accusé de faire partie d un réseau qui introduisait les clandestins dans l’île.

Le mis en cause, qui était en contact permanent, grâce à son portable, avec les passagers de cette barque, sera déféré devant la justice pour délit d’aide à l’émigration illégale et infraction aux droits des étrangers, précise-t-on de même source.

Les 23 personnes interpellées ont été remises à la police pour enquête, en prévision de leur expulsion du territoire canarien. La garde civile continue de patrouiller dans la zone pour retrouver les autres occupants de l’embarcation.

Ces interpellations interviennent au moment où les autorités espagnoles poursuivent les opérations de rapatriement des irréguliers dans leur pays d’origine.
Selon le gouvernement de Madrid, environ 4.000 clandestins sénégalais, entrés à bord de pirogues dans l’archipel des Canaries, ont été rapatriés en un mois.
Plus de 5.300 migrants sénégalais séjournaient dans des centres d’accueil aux Canaries, sur un total de plus de 27.000 personnes qui ont débarqué depuis le début de l’année sur les côtes de l’archipel.

Madrid a également annoncé, lundi, avoir procédé depuis le début de l’année, au rapatriement de 259 "sans papiers" vers la Mauritanie, dont seulement 35 mauritaniens.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *