Washington avertit ses ressortissants sur la menace terroriste en Algérie

Dans un bulletin d’alerte rendu public en fin de semaine, alors que le ministre algérien des Affaires étrangères, M. Mohammed Bedjaoui, se trouvait à Washington, le département d’Etat souligne que des attaques terroristes soutenues, y compris des attaques à la bombe, des faux barrages, des kidnappings, des embuscades et des assassinats, surviennent  »régulièrement » en Algérie.

 »En plus, une attaque à la bombe a visé un car transportant des travailleurs étrangers d’une entreprise américaine dans la partie occidentale d’Alger en décembre 2006, et en mars 2007, les terroristes ont perpétré près de Ain Defla une attaque à la bombe contre un car transportant des travailleurs russes et ukrainiens", fait rappeler le bulletin du département d’Etat qui exhorte les ressortissants américains vivant ou se rendant en Algérie malgré cet avertissement à  »évaluer attentivement les risques posés à leur sécurité personnelle ».

Le département d’Etat appelle aussi les ressortissants américains à éviter de voyager par voie terrestre dans les régions montagneuses du nord du pays, et particulièrement dans la partie s’étendant d’Alger à la frontière tunisienne.

 »Le gouvernement US considère la menace potentielle pesant sur les membres du personnel de l’ambassade américaine à Alger suffisamment sérieuse pour exiger d’eux de vivre et de travailler sous de strictes restrictions sécuritaires », poursuit le bulletin d’alerte qui remplace un bulletin similaire émis fin décembre 2006.

Le gouvernement algérien requiert du personnel de l’ambassade voyageant en dehors de la wilaya d’Alger ou à la Casbah à l’intérieur de la capitale de demander une autorisation pour ce faire et d’être escorté par des agents de sécurité, précise encore le bulletin, ajoutant que tout voyage dans la zone militaire établie autour des champs pétroliers de Hassi Messaoud requiert une autorisation du gouvernement algérien.

Le département d’Etat insiste qu’il avertit les ressortissants américains vivant ou se rendant en Algérie de demeurer vigilants et de prendre  »de prudentes mesures de sécurité », y compris en ayant recours à  »un soutien logistique fiable et expérimenté ». Il les exhorte ainsi à se faire accueillir et accompagner tout au long de leur visite dans le pays, à ne résider que dans les hôtels où une sécurité adéquate est garantie et à garder un profil bas. Le département d’Etat émet régulièrement des bulletins d’alerte sur la situation sécuritaire en Algérie, avertissant ses ressortissants que l’insécurité dans le pays persiste et que l’environnement sécuritaire y demeure dangereux.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *