Washington maintient son soutien au Plan d’autonomie proposé par le Maroc

Washington maintient son soutien au Plan d’autonomie proposé par le Maroc

Il n’y a pas de changement dans la politique de l’Administration Obama au sujet de l’initiative marocaine d’autonomie au Sahara. C’est ce qu’a déclaré la secrétaire d’Etat américaine, Hillary Clinton, lundi soir, à Marrakech. La secrétaire d’État américaine intervenait lors d’une conférence de presse conjointe avec le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Taïeb Fassi Fihri, en marge de la 6ème édition du Forum pour l’Avenir devant un parterre de correspondants de la presse écrite et audiovisuelle nationale et internationale.
«Oui, notre politique n’a pas changé», a tenu à souligner Hillary Clinton, en réponse à un journaliste qui s’interrogeait sur la position de l’Administration Obama vis-à-vis de la proposition marocaine d’autonomie au Sahara, que les Etats-Unis avaient, à plusieurs occasions, qualifiée de «sérieuse et de crédible». Et d’ajouter: «Je vous remercie d’avoir posé cette question parce que je voulais réaffirmer ici au Maroc qu’il n’y a pas de changement dans notre politique». Le Maroc est un «modèle à suivre» en matière de réformes notamment économiques et politiques au niveau de la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord, a d’autre part souligné Mme Clinton. Celle-ci a insisté dans ses déclarations sur le fait que le Maroc et les Etats-Unis partagent la même vision stratégique concernant plusieurs dossiers liés aux droits de l’Homme, à la démocratie et à la gouvernance. Elle s’est félicitée des grandes avancées réalisées par le Royaume sous la conduite éclairée de SM le Roi Mohammed VI.
Le Maroc est déterminé à conférer une nouvelle dimension au dialogue politico-stratégique instauré entre le Royaume et les Etats-Unis, a pour sa part indiqué M. Fassi Fihri. Il a précisé que ce dialogue porte notamment sur le continent africain, la région du Maghreb, le Moyen-Orient ainsi que sur nombre de questions stratégiques. «Les deux pays sont engagés à œuvrer pour imprimer une nouvelle dynamique aux relations d’amitié et d’entente qui ont été consolidées davantage sous l’Administration de l’ancien président américain Bill Clinton», a déclaré le ministre des Affaires étrangères marocain, avant d’affirmer que les rapports entre le Royaume et les Etats-Unis ne cessent de se développer et de se raffermir au service des peuples des deux nations amies de longue date.


Le Forum pour l’Avenir et le Proche-Orient


Hillary Clinton a souligné, lundi à Marrakech, «le caractère illégitime» de la poursuite de la construction de colonies sur les territoires palestiniens. La secrétaire d’Etat américaine a réitéré l’engagement de l’Administration Obama vis-à-vis d’une solution à deux Etats au Proche-Orient pour régler le conflit israélo-palestinien. De son côté, Amr Moussa, le secrétaire général de la Ligue des Etats arabes, a affirmé que «Le Forum pour l’Avenir est d’autant plus important qu’il offre l’occasion de procéder à des concertations sur le Proche-Orient, même si ses travaux ne sont pas axés essentiellement sur ce dossier».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *