Zoom sur les armes chimiques

Le premier composé d’oxygène et de phosphore (la base des agents innervants) a été synthétisé par De Clermont, en 1854, en France. En 1873, Von Hofman, un chimiste allemand, synthétisa une autre forme d’agent innervant. C’est de ces deux chimistes que s’inspira Schrader, un autre chimiste allemand. C’est lui qui synthétisa le Tabun, le Sarin et le Soman. Il les synthétisa à partir d’insecticides. Il les synthétisa, respectivement, en 1937, en 1938 et en 1944. En 1949, le Docteur Ranajit Ghosh, un chimiste anglais, travaillait sur la synthèse des pesticides, quand il trouva l’agent innervant le plus dangereux, le Vx.
Beaucoup de pays ont un arsenal d’agents innervants, mais il y a peu de conflits où ils furent utilisés. Le seul pays à en avoir utilisé en quantité assez grande pour le mesurer fut l’Iraq, pendant la guerre contre l’Iran. Le seul de ces gaz qu’ils utilisèrent fut le tabun. Ils s’en servirent peu, car ils avaient peur de la réplique de la communauté internationale car, en 1983, il y eu un accord international signé par une majorité partie des pays. Cet accord prévoyait de graves punitions envers les pays qui utiliseraient des agents innervants. L’Iraq ne reçut aucune sanction, car l’Iran fut incapable de prouver que les Irakiens s’en étaient servis. Le gaz moutarde a été synthétisé en 1859 par Guthrie. Mais, il n’y travailla pas beaucoup. Le premier scientifique à avoir fait des recherches sur ce gaz est Berenblum, en 1929, mais seulement après avoir observé l’effet du gaz, vu qu’il avait été utillisé pendant la première guerre mondiale (1914-1918). Les scientifiques croient que la découverte de ce gaz remonte au milieu du 19e siècle. Le gaz moutarde est connu sous plusieurs noms. Les Allemands l’appellent schwefellost ou croix jaune et les Français le nomment Ypérite. La raison, pour laquelle ils l’appelaient Ypérite est que la première fois que les Allemands l’utilisèrent contre les alliés, c’était à Ypres, en Belgique.
Le gaz moutarde n’a pas été utilisé pendant la seconde Guerre mondiale (1939-1945), bien qu’à la fin de la guerre, les alliés en trouvèrent de très grandes quantités entreposées en Allemagne, et qu’eux-mêmes en avaient une large quantité.
La raison, pour laquelle les Allemands ne s’en servirent pas, reste nébuleuse, mais celle la plus plausible est celle de la peur.
Les Allemands avaient peur que, s’ils attaquaient les alliés avec ce gaz, ceux-ci pourraient répliquer de la même façon. La guerre, où le gaz moutarde fut le plus utilisé, est celle entre l’Iran et l’Iraq, durant les années 1980. L’Iraq s’en servit à plusieurs reprises pour attaquer les soldats iraniens. Il y a aussi quelques autres conflits connus où le gaz fut utilisé, mais ce sont des conflits mineurs.

• Source Internet

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *