2ème édition de Futur.e.s in Africa : Casablanca-Settat et l’Ile-de-France parient sur l’innovation

2ème édition de Futur.e.s in Africa : Casablanca-Settat et l’Ile-de-France parient sur l’innovation

Faire de la région un espace d’innovation et d’émergence de start-up.

C’est en partie la finalité de futur.e.s  in Africa qui prend place pour la 2ème année consécutive dans les locaux du siège de la région de Casablanca-Settat les 28 et 29 octobre 2019 sous le thème «Territoires durables». Organisé par Maroc Numeric Cluster et Cap Digital en partenariat avec la Région de Casablanca-Settat et la Région Ile-de-France, ce rendez-vous aspire à rapprocher les écosystèmes d’innovation francilien, marocain et africain pour promouvoir les partenariats technologiques et commerciaux et favoriser l’innovation croisée. Il s’agit pour les organisateurs d’accroître les liens économiques Afrique-France via le Maroc, de décrypter les enjeux de la transformation numérique, économique et sociétale au Maroc et en Afrique et de mettre la jeunesse au cœur de la transformation numérique.

Né suite à la signature d’un mémorandum en 2016 entre la région de Casablanca-Settat et la Région Ile-de-France pour la promotion de la coopération économique entre les deux Régions, cet événement ambitionne de pousser la coopération entre les différentes parties au service des territoires. Cette année plus d’une quarantaine de start-up prennent part à cette manifestation. Elles ont été sélectionnées suite à un appel à projets qui a connu la participation de pas moins de 350 entreprises. Celles-ci avaient présenté des projets d’innovation digitale orientés vers les territoires. Parmi les projets exposés 19 sont de différents pays africains, 11 sont marocains et 10 projets français. Ils sont axés sur l’éducation, e-santé, la distribution d’eau, l’énergie propre, les infrastructures  et le transport et la mobilité, Agritech, la gestion des déchets ou encore Fintech et Adstech. 

Parallèlement, cinq tables rondes, six ateliers professionnels et 3 keynotes sont tenus dans les différentes salles du siège de la Région Casablanca-Settat en présence d’une trentaine d’intervenants nationaux et internationaux afin de discuter des thématiques comme «Smart City, opportunités et challenge en Afrique», «Le financement de l’innovation», «Economie circulaire et innovation», «Souveraineté et infrastructure numérique, enjeux et exemples», «Start-up et chercheurs répondent aux défis des mobilités urbaines», ou encore «Le digital, vecteur d’excellence opérationnelle et de synergies des services urbains». Pendant les deux jours de l’événement, les locaux du siège de la Région Casablanca-Settat sont à l’heure de l’innovation permettant également des rencontres B2B entre les participants. Ainsi, un espace démo a été mis en place pour permettre aux 40 porteurs de projets de présenter leurs initiatives, produits ou services et aux participants de tester les dernières solutions numériques développées en Afrique et en France. Notons que la première édition avait rassemblé en 2018 plus de 1.000 participants, 32 intervenants internationaux et 32 start-up qui ont pu exposer leurs projets.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *