Addiction : les accros au web seraient plus touchés par la dépression

Addiction : les accros au web seraient plus touchés par la dépression

Un usage intensif d’Internet pourrait-il mener à la dépression ? Selon un article paru dans le journal médical Psychopathology daté de ce mois de février, une étude établit une relation entre la dépression et l’utilisation excessive d’Internet. Les scientifiques ont ainsi mis en exergue que,  sur les  centaines d’internautes sondés, 1,2% d’entre eux se considèrent comme des personnes véritablement accros au Web, qui passent le plus clair de leur temps sur des sites pour adultes, de jeux en ligne et des réseaux communautaires. Forte de ces informations, l’étude met en avant que les états dépressifs modérés, mais aussi sévères, étaient cinq fois plus importants chez ce type d’internaute. L’étude souligne également que les hommes accros au Net seraient plus susceptibles que les femmes d’être touchés par une dépression.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *