AMD lance enfin les Ryzen 5 2400G et Ryzen 3 2200G avec iGPU Vega

AMD lance enfin les Ryzen 5 2400G et Ryzen 3 2200G avec iGPU Vega

Le constructeur américain de microprocesseurs et semi-conducteurs, AMD, est décidé à faire de l’ombre à Intel. C’est pour cela qu’il vient d’annoncer le lancement de sa série de processeurs –Ryzen 2000 «Raven Ridge».

Cette nouvelle série est constituée de Ryzen 5 2400G et Ryzen 3 2200G. Avec cette nouvelle série, AMD résout le problème de l’absence de l’iGPU. Ce qui par conséquent règle le problème de l’ajout d’une carte graphique sur un petit ordinateur destiné à la bureautique. Présentés en marge du CES 2018, Ryzen 5 2400G et Ryzen 3 2200G sont de bien plus que de simples CPU. Ces deux nouveaux processeurs sont des APU (Accelerated Processing Unit).

Ces deux modèles embarquent sur le même circuit à la fois des cœurs pour le calcul pur et une partie graphique de type Radeon RX Vega. Sans oublier que ces deux nouveaux Ryzen sont construits sur le même modèle que les moutures pour PC portables, lancés en fin d’année dernière. Ils embarquent les mêmes technologies comme, par exemple, le SenseMI ou encore le Precision Boost 2 pour l’overclocking dynamique et intelligent des cœurs. Comme AMD l’avait détaillé en janvier dernier, ces deux processeurs APU sont proposés à 99 et 169 dollars, soit 99 et 159 euros (prix conseillé par AMD). Tous deux embarquent quatre cœurs (hyperthreadés pour le 2400G).

Ils sont respectivement cadencés à 3,5 GHz (3,7 GHz en mode Boost) pour le 2200G et 3,6 GHz (3,90 GHz en Boost) pour le 2400G. Il est tout à fait normal que la partie graphique embarquée soit aussi plus puissante sur le 2400G que sur le 2200G, avec plus d’unités de calcul (11 contre 8) et une fréquence plus élevée (jusqu’à 1250 MHz contre 1100 MHz). Les deux puces utilisent de la DDR4 (double canal 2933 MHz maximum) et leur enveloppe thermique est annoncée à 65 watts. Toutefois, selon les besoins des constructeurs et intégrateurs, celle-ci peut être abaissée jusqu’à 45 watts. Bien entendu, ces deux puces viennent prendre place sur une carte mère avec socket AM4 (chipset de série 300 ou 400), comme les Ryzen 3, 5 et 7. Selon AMD, les deux nouveaux APU seraient une solution idéale pour les PC fixes à petit prix car alliant un prix très contenu et des performances plus qu’honnêtes.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *