Animation 9D : Quand le virtuel et le réel s’entremêlent

Animation 9D : Quand le virtuel  et le réel s’entremêlent

Les amateurs de cinéma et de jeux vidéo vont pouvoir trouver leur bonheur. Les centres d’animation 9D font leur entrée au Maroc. Ils deviennent de plus en plus populaires en dépit de leur rareté.

ALM est allé à la recherche d’un centre d’animation immersive inédit.

Déniché dans le parc de jeux AdventureLand Maroc au centre commercial Morocco Mall de Casablanca, l’univers de la réalité virtuelle est accessible en un claquement de doigts aux petits et grands aventuriers. «Seulement trois appareils d’images en 9D ont été livrés dans les quatre coins du Royaume», confie Nourredine Aarab, gérant de la société spécialisée dans les jeux virtuels. «Ils se trouvent à présent dans trois villes, à savoir Tanger, Marrakech et Casablanca», a-t-il ajouté.

Ce poste 9D met à la disposition de ses utilisateurs un moment de divertissement où le virtuel est fusionné avec la réalité. Debout ou installés dans un siège et munis du casque de réalité virtuelle (RV) Oculus Rift DK2, les curieux et initiés réalisent leurs envies les plus folles en immersion totale. «C’est la première fois que j’essaye la 9D, c’est une expérience à ne pas rater, où tous les sens sont en éveil», a conseillé Hind, émerveillée.  En effet, le casque transcende les mondes virtuels en y plongeant littéralement le joueur ou le spectateur. Aussi bien dans un film que dans un jeu, l’aventurier d’un jour se retrouve acteur du média pouvant faire défiler une image en trois dimensions à 360° par un simple mouvement de tête.

L’animation 9D de Casablanca dispose d’un panel de jeux tels que le pilotage d’avion, le passager d’un wagon du grand huit avec plusieurs niveaux de sensations (jeune1, jeune2, adulte1, adulte2, etc.). Cette animation innovante et sensationnelle, appelée communément la «9D», est tellement impressionnante qu’elle peut donner le sentiment de vertige aux plus sensibles.

dying-light-oculus-rift

D’où provient le dispositif 9D livré au Maroc ?

C’est le cas de la jeune Afaf qui explique: «Quand j’ai découvert la 9D, j’ai eu une sensation de rotation dans l’espace à l’arrêt du jeu, mais maintenant je ne peux plus m’en passer à chaque passage au Mall».

Ces jeux dernier cri attirent déjà beaucoup de monde, essentiellement durant les week-ends, puisqu’«en moyenne, 70 à 80 personnes par jour s’offrent un moment de sensation  pénétrante», indique Hassan El Iassaoui, le manager du parc de jeux. «Nous sommes satisfaits de cette animation innovante, on voit bien qu’elle connaît un grand succès depuis sa livraison il y a à peine deux mois», précise-t-il. Quant au prix, il a été fixé à 15 DH, soit au même niveau que les autres jeux du parc . Sachant que pour accéder à tous les jeux, un système uniforme de paiement est installé qui nécessite au préalable l’achat d’une carte coûtant 7 DH.

D’après Nourredine Aarab, le principal fournisseur du parc Adventurland, «le dispositif Réalité Virtuelle (RV) Oculus Rift DK2 que nous fournissons est fabriqué aux Etats-Unis mais nous l’importons depuis la France». Commercialisé sous l’appellation DK2, sa livraison au Maroc a commencé cet été, selon les précisions d’Aarab.  Cependant, pour le moment, «la livraison est interrompue en raison d’une rupture de stock chez le fabricant», regrette-t-il. Le DK2 livré est composé d’un «motion tracker», un type de webcam qui lui permet de capter les mouvements de la tête de l’utilisateur. Lorsqu’on se livre au jeu, aucun décalage n’est aperçu entre les déplacements réels et celui de l’affichage en 9D. Le joueur est immergé dans l’image ne pouvant plus distinguer le monde réel qui l’entoure.

Raniya El Meknassi

(Journaliste stagiaire)

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *