Autodesk Futures’ Forum : Les enjeux de la construction numérique en débat

Autodesk Futures’ Forum : Les enjeux de la construction numérique  en débat

Les nouvelles technologies poussent les limites du possible encore plus loin. Nouvelles formes de ponts, piscines flottantes, gratte-ciels rotatifs, musée en forme incurvée…les architectes et les designers matérialisent leurs projets grâce aux technologies.

Celles-ci révolutionnent le secteur de la construction et bâtiment dans le monde. Pour en témoigner, Autodesk, la société d’édition de logiciels de création et de contenu numérique, a organisé le 26 juin 2018 à Casablanca une conférence sur la thématique des enjeux de la construction numérique. Présent dans le monde entier, Autodesk se développe en Afrique et en particulier en Afrique du Nord. Organisé il y a quelques semaines en Afrique du Sud, Autodesk Futures’ Forum est dédié aux technologies innovantes et aux dernières tendances qui transforment le secteur de l’architecture et de la construction. A cet égard, diverses présentations ont été proposées, étayées par le témoignage de l’entreprise marocaine Atomas. Celle-ci s’est focalisée sur son déploiement de technologies pour repenser son modèle et transformer ses processus métier.

La «data», nerf de la technologie

En ouverture de cette conférence, José Rael, EMEA (Europe Midlle East Africa) technical sales director and finance representative chez Autodesk, a mis en avant l’évolution de la fabrication et la conception des constructions tout en mettant l’accent sur les technologies disruptives. Celle-ci révolutionnent tous les secteurs et en particulier celui de la construction. Pour lui, le futur de l’innovation a déjà commencé, notamment à travers l’informatique en nuage (cloud computing), la numérisation tous azimuts et l’apprentissage automatique. Pour situer le contexte, José Rael revient dans un premier temps sur le besoin permanent de l’homme d’user des combustibles à travers l’histoire pour arriver finalement à la conclusion selon laquelle le combustible d’aujourd’hui est la data dont le cloud n’est autre que le réservoir. Ainsi, au niveau professionnel, l’impact du cloud computing est évident et irréversible.

L’incontournable «3D»

Pour ce qui est de l’utilisation des technologies dans le design et l’architecture, les exemples ne manquent pas. Ainsi, la 3D en est l’exemple le plus représentatif. La construction des grandes œuvres comme le « musée du futur » de Dubaï qui ouvrira ses portes en 2019, a nécessité dans sa conception des techniques de pointe.  Ce bâtiment vertical avec sa structure horizontale et arrondie a été conçu par Burohappold, société britannique spécialisée dans l’ingénierie. Dans sa conception, trois variantes ont été prises en compte, à savoir le nombre de nœuds de structure, le poids et le coût des matières ainsi que les variations de géométrie. Autre exemple de cette évolution numérique, celui de la numérisation tous azimuts que connaissent nos villes. En effet, les capteurs permettent de récolter les données dans les villes. La city de demain sera de plus en plus connectée. Les technologies sont également utilisées à travers les captures de réalité. Dans ce sens, le projet Vamma 12 en Norvège utilise bim (Building Information Modeling), à savoir la représentation géométrique d’un bâtiment en 3D, réalisée sur ordinateur en vue de l’analyser, de le contrôler et d’en simuler certains comportements. Notons que Autodesk propose des logiciels pour les spécialistes de la conception, du bâtiment et de l’ingénierie.  Des experts et des influenceurs étaient présents lors de cette conférence.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *