Bien gérer son identité numérique

Bien gérer son identité numérique

Les réseaux sociaux et les blogs ont provoqué la prolifération des données personnelles sur le Web. Désormais, chaque utilisateur dispose et doit gérer une véritable «identité numérique» constituée des informations qu’il a rentrées dans ses profils, de ses contributions (par exemple dans les blogs) et des traces qu’il ou elle laisse sur les sites web visités. Ces informations laissées sur le web sont loin d’être neutres. Elles peuvent renseigner sur votre personnalité, vos compétences, vos réalisations. Ainsi, si un recruteur reçoit un certain nombre de CV, il y a de grandes chances que pour bien effectuer sa présélection, il parcourt le web à la recherche d’information sur l’identité numérique des candidats. Des sites comme www.123people.fr/ automatisent l’extraction des données personnelles. Il  s’agit d’un moteur de recherche de personnes en temps réel, qui, au moment de votre demande, rassemble les informations associées au patronyme que vous recherchez, dès lors que ces données sont publiques et libres d’accès à tous. Ce site permet par exemple en un clin d’œil de rassembler l’information disponible sur Internet à propos d’une personne. Rien de tel pour un recruteur pour savoir à qui il a affaire. Les traces que vous laissez sur le web peuvent être à votre avantage comme vous désavantager. C’est pour cette raison qu’il convient d’être très prudent. Lorsqu’il s’agit d’un document qui démontre vos compétences ou prouve votre expertise dans un domaine particulier, il ne faut pas hésiter à le mettre en ligne. Bien sûr, il ne faut jamais publier quoi que ce soit sur quelqu’un d’autre sans son consentement. C’est une évidence qui mérite d’être dite. Pour tout le reste, on ne saurait que recommander la prudence dans ce que vous publiez sur Internet. Si vous voulez vous exprimer librement sur la toile sans aucun impact sur votre identité numérique, choisir un pseudonyme dans vos publications est une bonne solution. Maintenant imaginons qu’il y ait un problème avec votre identité numérique : un site Internet mentionne quelque chose sur vous qui ne vous arrange pas. Que peut-on faire dans ces cas là ? Opération délicate à manipuler avec beaucoup de diplomatie, voire une pointe d’humour, mais vous êtes dans votre droit le plus strict, celui de votre image personnelle. Si des propos, une photo ou une vidéo peu avantageux de vous sont diffusés sur un site, vous pouvez demander à ce que ce contenu soit retiré. Faites-le à l’amiable en évitant d’envoyer illico une armée de tueurs à gages ou un courrier de votre avocat. Avec les webmasters de bonne foi cela se passe généralement sans heurts. Si cela ne fonctionne pas, il vous reste une alternative : communiquer avec Google. Il y a des humains chez Google, et vous pouvez les contacter pour leur demander des choses, et leur signaler un contenu malveillant, notamment à votre encontre. Rien ne garantit que Google, qui est seul juge au final, ne s’exécute puisqu’il n’est pas responsable des contenus indexés, mais ça vaut toujours la peine de tenter le coup, même s’il faut pour cela s’adresser directement au service juridique de Google, à Mountain View, California, USA. Il vous suffit pour ce faire de taper les mots clés dans Google : «signaler un site web diffamatoire». N’attendez pas de miracles : au mieux Google supprimera la page en question de son index, ce qui est déjà énorme : une page non indexée est une page qui n’existe pratiquement plus. Pour terminer, si vous êtes soucieux de votre réputation sur Internet, posez donc un mouchard. Programmez une alerte Google sur votre propre nom. Vous recevrez un message sur votre boîte email dès que quelque chose sera publiée sur vous. Vous pourrez alors réagir si quelque chose ne va pas et soigner ainsi votre identité numérique.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *