Contrefaçon: Sage lance une campagne de régularisation de ses logiciels

Contrefaçon: Sage lance une campagne de régularisation de ses logiciels

Ce n’est un secret pour personne. La contrefaçon est nuisible sur tous les plans.

A l’occasion de la journée mondiale de la lutte anti-contrefaçon, l’éditeur international de solutions de gestion Sage a lancé du 8 au 23 juin une campagne de régularisation au Maroc et en Tunisie ayant pour seul objectif : sensibiliser le grand public et les professionnels à l’utilisation de logiciels sous licence en vue de minimiser les risques liés au piratage et favoriser l’efficacité opérationnelle qui profite directement à la productivité des entreprises.

Le piratage informatique est un fléau qui pénalise certes Sage, mais aussi représente une menace pour l’avenir de l’économie numérique et l’industrie du logiciel au Maroc et en Tunisie comme le souligne l’éditeur.  Pour faire face à ce phénomène qui dépasse le taux de 66% et représente un manque à gagner de l’ordre de 70 millions de dollars, Sage lance cette campagne permettant aux particuliers et aux entreprises qui utilisent déjà les logiciels piratés ou de démonstration, de procéder à l’acquisition de licences originales. «Cette campagne qui a démarré simultanément au Maroc et en Tunisie le 8 juin dernier, date de commémoration de la journée mondiale de la lutte anti-contrefaçon, s’inscrit dans la stratégie de sensibilisation du grand public à l’utilisation de logiciels sous licence en vue de minimiser les risques liés au piratage et favoriser l’efficacité opérationnelle qui profite directement à la productivité des entreprises», indique Sanaa Louriki, directrice marketing de Sage Maroc.
Concrètement, l’éditeur propose un plan spécifique de régularisation au Maroc et en Tunisie. Il s’agit de la possibilité pour les particuliers et les entreprises qui utilisent déjà les logiciels piratés ou de démonstration, de procéder à l’acquisition des licences Sage. Au-delà du 23 juin, le client, entreprise ou particulier, devra non seulement payer le tarif plein de la solution piratée mais il devra, en plus, s’acquitter d’une pénalité de 25% du tarif de la solution. Actuellement, Sage est le plus important éditeur de logiciels de gestion au Maroc, avec plus de 15.000 entreprises clientes et près de 40.000 utilisateurs sur le Maghreb qui utilisent au quotidien l’une de ses solutions. Parallèlement au plan 2016 de régularisation, Sage a lancé une grande campagne de vulgarisation sur la thématique de la propriété intellectuelle.

Cette campagne a été relayée sur les canaux digitaux, notamment à travers le blog de l’éditeur et l’organisation d’une opération de partage d’expériences et échanges sur un forum du réseau professionnel LinkedIn. Cette campagne didactique a été l’occasion de vulgariser la notion de la propriété intellectuelle, comme un actif incontournable qu’il faut préserver de la contrefaçon y compris dans le domaine de l’industrie du logiciel.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *