Dakhla : Les jeunes dirigeants marocains en conclave

Dakhla : Les jeunes dirigeants marocains en conclave

En présence des entrepreneurs, dirigeants et experts venus discuter des différentes facettes de cette thématique.

Après les éditions précédentes de Marrakech, Tanger, Skhirate et Mohammedia, c’était le tour de Dakhla d’abriter le septième congrès du CJD Maroc du 11 au 14 juin avec la participation de plusieurs pays européens et africains, et qui ont eu l’occasion de découvrir, en plus des travaux du congrès, la perle du Sud marocain dans toute sa magie, sa cuisine, ses plages et ses sites.
Lors de cet événement les participants ont été conviés à prendre part à un programme de tables rondes et de conférences qui ont abordé notamment le développement inclusif entre enjeux et mode d’emploi face aux défis actuels, ainsi que l’entrepreneuriat positif entre exigences, nécessité et réalité économique à visage humain.

Cette édition a été marquée par le lancement de la 1ère édition du concours CJD Business Awards. Ce concours a récompensé les jeunes dirigeants marocains ayant fait preuve de leadership dans le développement de leur entreprise, de valoriser dans leur parcours le sens de l’initiative et l’originalité des projets et de promouvoir l’innovation et l’entrepreneuriat.

A travers ce prix, le CJD Maroc cherche à favoriser la nouvelle culture entrepreneuriale et à développer une nouvelle génération d’entreprises au Maroc, en choisissant des parcours exceptionnels et atypiques de jeunes dirigeants pouvant servir de modèle de réussite pour leurs pairs.
Quatre catégories ont été récompensées, à savoir le prix de l’innovation technologique, le prix de l’engagement social, le prix du public et pour la première fois, le CJD récompense «Le talent de la région», pour offrir aux entrepreneurs de la région la reconnaissance qu’ils méritent et favoriser leur inclusion dans le monde des affaires.

Selon Hicham Zoubain, président national du CJD, le choix de la ville de Dakhla est dû au fait que cette ville est l’une des plus belles villes du Royaume, où le bleu de l’océan Atlantique flirte avec le doré des dunes de sable du désert. Ce congrès aura également permis de s’arrêter sur le potentiel économique des provinces du Sud.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *