En limitant le transfert de messages à cinq destinataires: WhatsApp combat l’intox à grande échelle

En limitant le transfert de messages à cinq destinataires: WhatsApp combat l’intox à grande échelle

WhatsApp, l’un des services de messagerie mobile de Facebook, a annoncé lundi 21 janvier qu’il instaurait désormais une limite de cinq destinataires pour transférer un message, contre 20 jusqu’ici.

Objectif affiché : lutter contre la désinformation et les rumeurs qui circulent d’utilisateur en utilisateur.  «Nous imposons une limite de cinq messages dans le monde entier à compter d’aujourd’hui», a déclaré Victoria Grand, vice-présidente chargée des politiques et de la communication de la société, lors d’un événement organisé à Djakarta, en début de semaine.

Cette mesure restrictive renforce la logique de limitation développée par WhatsApp depuis l’été 2018. L’application avait déjà limité, en août dernier, les transferts de messages à 20 personnes ou groupes, pour éviter une diffusion trop rapide et à trop grande échelle d’informations potentiellement fausses, dont les conséquences ont été parfois dramatiques.                                                                      

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *