Espionnage : Les méthodes des services de renseignements internationaux

Espionnage : Les méthodes des services de renseignements internationaux

En créant une boîte Gmail anonyme pour préserver ma vie privée, j’ai crié au scandale lorsque le compte ne pouvait pas m’être attribué tant que je n’avais pas donné mon numéro de téléphone. Comme j’avais besoin de ce compte, j’ai fini par donner mon numéro de téléphone. Google m’a ainsi envoyé un code de validation qui permettait de franchir l’étape de création de compte. Le code de validation permet d’associer le numéro de téléphone à la boîte Gmail. On vous identifie ainsi à coup sûr. Je vais vous expliquer l’intérêt de cette démarche. Il faut savoir que la technologie actuelle permet à la fois l’indexation de la voix, donc ce que vous dites au téléphone et bien entendu des courriers électroniques. Je veux être plus clair par rapport à ce que j’entends par indexation de la voix. Après les attentats du 11 septembre  2001, une entreprise américaine relevant du ministère de la Défense a travaillé à développer la reconnaissance vocale en arabe. Le but était d’être capable de transformer la voix humaine des conversations téléphoniques du Monde arabe en texte, c’est-à-dire en données indexées. En d’autres termes, ce que vous dites au téléphone est transformé en texte. L’intérêt est le suivant. Avec un système qui convertit la voix en texte et qui est situé à la tête du réseau de télécommunication, tout en enregistrant les textes et les voix des conversations téléphoniques, Il est possible de programmer une alerte sur un mot clé. Soyez donc sûr que si vous dites Ben Laden au téléphone ou tout autre mot que les services secrets surveillent, le système remontera une alerte. Le mot clé est détecté en mode texte. Le système renvoie le numéro de téléphone de la ligne sur laquelle le mot clé a été détecté. On ira fouiner dans vos conversations téléphoniques si elles ont été enregistrées. On fouinera également dans vos courriels  puisque grâce au code de validation, on parvient à associer le numéro de téléphone à la boîte email. En 2006, l’agence américaine DARPA qui chapeaute les projets de recherche de la défense avancée américaine s’est lancée dans un projet encore plus ambitieux. Cet organisme a travaillé sur le développement d’un logiciel capable de traduire de façon quasi simultanée l’arabe et le mandarin avec une précision accrue. Autrement dit, le monde arabe n’est pas la cible unique. La Chine représente également une menace pour les Etats-Unis d’Amérique. Ce logiciel est utilisé par les renseignements américains pour écouter et parcourir tous les médias existants (radio, conversations téléphoniques, émissions TV, sites Web, etc.) dans le but de filtrer des informations stratégiques. On voit donc que la technologie est un élément clé dans la performance des services de renseignements internationaux. Ce qui est dérangeant dans cette histoire, c’est cette négation de la vie privée. Mais le monde est ainsi : les espions n’ont pas d’états d’âme.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *