Facebook teste un nouvel outil de vérification

Facebook teste un nouvel outil de vérification

Facebook part à l’assaut des fausses informations diffusées sur sa plate-forme et va offrir la possibilité à ses utilisateurs de les lui signaler.

Le réseau social teste actuellement sur un nombre limité de personnes une nouvelle commande qui permet aux internautes de caractériser un message comme étant une fausse information. Il faut cliquer dans la partie située en haut à droite du message, qui permettait déjà de marquer un contenu comme «ennuyeux» ou «indésirable», a indiqué dans un message posté sur sa page Facebook Adam Mosseri, vice-président de News Feed, le département du réseau social qui gère les fils d’actualité.

En cas de signalement, Facebook s’appuiera également sur «d’autres signaux», dont il ne précise pas la nature, pour soumettre, le cas échéant, l’article ou le message à des sites reconnus pour leur travail de vérification de l’information. Il choisira dans la liste établie par l’institut indépendant Poynter un ou plusieurs des 43 sites répertoriés.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *