juin 27, 2017

Google Home et Wikipédia piratés par Burger King

Google Home et Wikipédia piratés par Burger King

La grande chaîne de restauration rapide Burger King a fait parler d’elle avec son dernier spot publicitaire qui n’était pas du goût de tout le monde, particulièrement Google.

En effet, la chaine de restauration américaine a tenté de marquer les esprits grâce à une publicité de 15 secondes, mais comment faire ? Lors d’un spot que vient de lancer la franchise, on y voit un employé qui explique aux téléspectateurs américains qu’il est difficile d’expliquer tous les ingrédients frais que contient un «Whopper», leur burger phare, et ce en 15 secondes. Mais lui vient alors l’idée de lancer la phrase suivante : «Ok, Google. What is a Whopper Burger ?». Cette phrase anodine en surface, qui a pourtant déclenché la réponse automatique de l’assistant Google Home. La machine a lu une phrase de Wikipédia qui avait été auparavant modifiée au préalable. Par la suite, les spectateurs ont entendu la voix de leur assistant répondre : «Le Whopper est un burger composé d’un steak haché 100 % bœuf grillé sur le feu, sans conservateurs ni additifs, garni de tomates juteuses, d’oignons, de laitue, de cornichons, de ketchup et de mayonnaise, servi sur un pain aux graines de sésames». L’opération n’aura pas plu à Google ni à Wikipédia qui ont réagi rapidement.

Il ne s’agit pas là d’un véritable piratage, car Burger King n’a fait que profiter des circonstances existantes. Certains le savent déjà, mais pour actionner Google Home, il suffit tout simplement de prononcer les mots «OK Google» et de faire une demande à l’appareil. Un véritable coup de génie marketing, mais pas vraiment. Ce spot publicitaire a déclenché par la même occasion la colère de plusieurs Américains à cause des inconvénients engendrés. En effet, certaines personnes se sont retrouvées avec plusieurs appareils en train de réciter la même phrase provenant de la page Wikipédia du sandwich phare de Burger King.

Les Américains n’étaient pas les seuls à être mécontents. Le coup marketing n’a pas, non plus, plu à Google qui a immédiatement modifié l’assistant vocal afin qu’il ne réagisse plus à la publicité. Bien évidemment, cette idée a vite fait des petits. Plusieurs internautes se sont amusés à modifier la fiche Wikipédia du Whopper. Ils ont ainsi ajouté «cancérigène», «bonbon au chocolat» et bien d’autre choses. En réponse à cela, l’encyclopédie en ligne a fait bloquer la page, permettant les modifications possibles seulement par des administrateurs autorisés.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *