Internet pour les aveugles

Internet pour les aveugles

C’est un élément important qui permet d’offrir à cette catégorie de la population l’accès à la formidable ressource qu’est l’Internet du point de vue de la formation et de l’apprentissage. C’est également un moyen d’équiper une station de travail pour un aveugle et lui permettre de s’insérer professionnellement dans des conditions optimales. Dans cet article, on donne quelques idées et pistes de travail sur ce sujet très important d’un intérêt social évident.
La société française CECIAA (http://www.ceciaa.com/) est une entreprise spécialisée dans l’intégration des déficients visuels au quotidien, dans la vie scolaire et professionnelle. Elle assure la vente et le conseil en équipements pour déficients visuels et non-voyants. Pour un aveugle, l’équipement spécifique pour surfer sur Internet comprend un navigateur spécialisé et un terminal braille, qui retranscrit les textes de l’écran par séries de 20,30,40,60 ou 80 caractères selon les modèles (certains sont tactiles, d’autres non) ou un synthétiseur vocal. Au total, la facture est salée: il faut compter environ jusqu’à 2300 euros pour le logiciel, jusqu’à 12.000 euros pour un terminal Braille. On peut citer quelques-unes des catégories de logiciels qui permettent d’équiper une station informatique de travail pour un non-voyant. La première catégorie est ce que l’on appelle les logiciels de revue d’écran. Ils offrent un accès vocal complet à l’environnement Windows ainsi qu’autres applications spécifiques ou standards. La deuxième catégorie concerne les logiciels de reconnaissance vocale tels que Dragon Naturally Speaking. Il s’agit de logiciels pour transcrire automatiquement toutes vos paroles sur l’écran de votre ordinateur, dans tous vos documents (lettres, rapports, emails…), sans l’aide du clavier ou de la souris. La troisième catégorie consiste en des logiciels de synthèse vocale qui permettent de lire le texte à l’écran par une voix artificielle. La quatrième catégorie de logiciels destinés à aider les malvoyants cette fois-ci est ce que l’on appelle les logiciels de grossissements. Grâce à ces derniers, les utilisateurs malvoyants vont découvrir un nouveau concept d’agrandissement et de lecture d’écran : l’accès aux documents, tableurs, pages Web et courriers devient plus rapide, plus facile et plus précis que jamais. La cinquième catégorie regroupe les logiciels DAISY tels que des lecteurs audio par synthèse vocale qui permettent à un aveugle d’ouvrir facilement un document. On voit donc que la technologie qui permet à un aveugle de s’insérer dans le sens le plus large du terme existe. Si le coût n’est pas encore très démocratique pour les particuliers par rapport aux solutions commerciales, il est en revanche accessible à un employeur qui pourrait bénéficier de subventions particulières afin d’équiper des stations de travail pour non-voyants.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *