Inwi lance la première league professionnelle de e-sport

Inwi lance la première league professionnelle de e-sport

Le Maroc compte actuellement 150.000 adeptes du gaming

Après le développement des jeux vidéo sur Internet ou sur mobile, l’opérateur télécoms inwi s’allie à Area12, une référence dans l’E-sport pour la professionnalisation du gaming au Maroc. La discipline compte actuellement près de 150.000 adeptes au niveau national. Pour la première fois au Maroc, inwi crée en partenariat avec Area12 la inwi e-league, la première league professionnelle de e-sport. Il s’agit en fait d’un programme de compétitions professionnelles sur toute l’année, ouvert à tous les joueurs marocains autour de quatre jeux phares : League of legends, Fifa 2017, The King of Fighters XIV et Street Fighter V.

«Notre objectif est de participer à structurer la pratique de l’e-sport au Maroc, d’offrir aux joueurs des espaces et des platesformes de compétition aux standards internationaux et de faire du Maroc une étape de qualification aux manifestations internationales en matière d’e-sport», explique Brahim Amdouy, Manager Contenus chez inwi. 

Des tournois réguliers autour de chaque jeu permettront de créer, dans un premier temps, trois divisions constituées chacune d’une vingtaine de joueurs. Depuis juillet 2015, Area12 est la référence du e-sport au Maroc. Niché au cœur de Casablanca, c’est un espace qui accueille, tout au long de l’année, une large communauté de joueurs. Près de 200 personnes s’y rendent ainsi chaque semaine pour disputer des tournois, échanger et profiter des installations techniques et ludiques (accès Internet, snacking, etc.) de cet espace entièrement dédié au e-sport. Des tournois qui  y sont organisés bénéficient d’une large médiatisation sur les réseaux sociaux et les chaînes spécialisées en e-sport. Fort du succès de son premier espace à Casablanca, Area12 compte   ouvrir de nouveaux locaux dans d’autres villes du  Royaume. «Ce partenariat avec inwi est d’abord un signe de confiance et d’engagement de la part de l’opérateur télécoms aux côtés des communautés de gamers marocains.

C’est ensuite un partenariat sur le long terme qui nous permettra de développer et de structurer davantage la pratique d’e-sport au Maroc avec l’ambition de susciter des vocations, de révéler et de promouvoir des talents qui peuvent représenter le Maroc dans des compétitions internationales», indique Ismael Arbaoui, fondateur de Area12.

Par ailleurs, il faut relever que l’opérateur est le seul à disposer actuellement d’une plate-forme  entièrement dédiée aux jeux 100% marocains sur mobile, baptisée «La3b’in». Plusieurs jeux ont d’ailleurs connu un grand  succès tels que «Trombia» ou «Z7am».

Zoom sur le «e-sport» ou «sport électronique» 

Encore émergent, l’e-sport est en train de devenir un véritable phénomène de société au Maroc. Il désigne la pratique d’un jeu sur support électronique (tablette, ordinateur, smartphone, console, etc.) et en réseau. A côté de la pratique amateur au sein de ligues semi-professionnelles, il existe un e-sport de haut niveau avec des compétitions diffusées en direct dans plusieurs pays et générant des revenus très importants.

Théoriquement, tous les jeux vidéo pratiqués en réseau peuvent être considérés comme du e-sport mais les principales ligues internationales tournent autour de quelques jeux devenus mythiques comme League of Legends, Call of Duty, Street Fighter ou encore Fifa. Depuis 2010, la pratique mondiale est régulée par la Fédération internationale de sport électronique (ESIF) autour de grands événements internationaux comme les World Cyber Games, Electronic Sports World Cup ou encore les championnats du monde du Paris Games Week.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *