La batterie qui se recharge plus vite que son ombre

Byoungwoo Kang et Gerbrand Ceder viennent en fait de mettre au point une pile au lithium-fer-phosphate composée d’un revêtement capable de grandement accélérant le passage du courant entre l’électrode négative (anode) et positive (la cathode). Intégrée à une batterie de téléphone mobile, cette pile pourrait permettre de recharger un portable en quelques secondes au lieu de plusieurs (longues) minutes. Cette méthode pourrait également permettre de recharger beaucoup plus rapidement les batteries de voitures électriques, qui mettent actuellement de six à huit heures pour être à nouveau opérationnelles. n

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *