La santé connectée, le pari de Nokia pour refaire surface

La santé connectée, le pari de Nokia pour refaire surface

Nokia, qui était une marque pionnière en matière de téléphonie mobile, semble avoir disparu des radars. En effet, après avoir raté le virage des smartphones, la marque ne semble plus intéresser les consommateurs.

Pourtant, la marque d’origine finlandaise ne semble pas avoir dit son dernier mot. C’est donc à travers la santé connectée que le légendaire constructeur compte refaire surface et plus exactement grâce à Withings, une start-up française que la multinationale finlandaise a racheté en avril 2016. Mais ce n’est qu’un an après son acquisition que Nokia a finalement modifié le nom de toute la gamme de produits du constructeur français. Ainsi, les prochaines balances, montres ou capteurs d’activité du constructeur arboreront désormais la marque Nokia et non plus celle de Withings.

«Nokia revient aujourd’hui dans les mains des consommateurs du monde entier et confirme son entrée dans le marché de la santé connectée. Cette nouvelle aventure est possible car la marque Nokia est synonyme de confiance, de qualité et de fiabilité, trois piliers fondamentaux pour innover dans la santé», précise Brad Rodrigues, président par intérim de Nokia Technologies, à travers un communiqué. Un retour que la marque compte effectuer grâce à des produits destinés au grand public, dont des balances et tensiomètres connectés, mais aussi des traqueurs d’activité, le fabricant se revendique acteur de la santé. Les vertus pour la santé de ces terminaux électroniques restent toujours à confirmer néanmoins. En plus des produits déjà existants au sein de la gamme de Withings viendront s’ajouter des nouveautés tels une balance connectée Nokia Body, le tensiomètre sans fil BPM+, ainsi qu’une nouvelle version de l’application Health Mate.

Avec tous ces produits, Nokia se targue d’être la «gamme de produits santé la plus large et la plus complète du marché». Pourtant, Nokia risque de rencontrer quelques difficultés. En effet, après la découverte du manque de précision de ces appareils de la santé connectée les consommateurs ne sont pas encore convaincus des atouts santé de ces objets. Gardant cette difficulté en tête, le finlandais espère parvenir à s’intégrer «simplement dans la vie de chacun d’entre nous» au travers de ses produits «qui offrent des conseils personnalisés pour encourager les utilisateurs à prendre soin de leur santé durablement et prévenir les risques éventuels».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *