La sécurité aérienne menacée par les cybercriminels ?

La sécurité aérienne menacée par les cybercriminels ?

Le piratage informatique devient de plus en plus sophistiqué. En plus des téléphones, PC et autres objets connectés, il serait maintenant possible de pirater un avion à distance.

Très mauvaise nouvelle pour les compagnies aériennes. En plus de pouvoir pirater les avions, il serait difficile de contrecarrer ces attaques. C’est ce qu’ont démontré des chercheurs américains dans le cadre d’une mission du département de la sécurité intérieure des Etats-Unis (DHS). L’expérience a eu lieu l’année dernière, mais les éléments n’ont été rendus publics que la semaine dernière, à l’occasion de la conférence CyberSat Summit. Cette expérience a donc commencé le 19 septembre 2016.

«Deux jours plus tard, j’ai réussi une pénétration à distance et non-coopérative», a expliqué Robert Hickey, membre de la division Cyber Security du DHS. «Ce qui signifie que je n’ai eu personne qui a touché l’avion, et je n’ai bénéficié d’aucune aide interne. Je me suis tenu à distance en utilisant des équipements typiques qui pourraient passer à travers le contrôle de sécurité et nous avons pu établir une présence sur les systèmes de l’avion». Alertés au cours d’une réunion qui s’est tenue en mars dernier, des pilotes d’avions d’American Airlines et de Delta Airlines auraient été stupéfaits de cette nouvelle.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *