La télévision en 3D arrive !

La télévision en 3D arrive !

Aujourd’hui, plusieurs télévisions réitèrent cette expérience dans des conditions rendues encore plus favorables grâce à l’avènement de la télévision numérique. Quel est le principe de cet effet de relief ? Comment fonctionne-t-il et comment cette technologie va-t-elle évoluer à l’avenir?    
L’être humain perçoit le relief tous les jours. C’est ce qui permet à un enfant d’apprendre à évoluer dans son environnement et c’est aussi ce qui permet à un pilote de ligne aguerri d’effectuer un atterrissage par conditions de bonne visibilité lorsqu’il ne se fie pas à des instruments perfectionnés.  L’origine de la perception  du relief réside dans la nature binoculaire de la vision. L’Homme est en effet doté de deux yeux distants de 6,5 cm. Chacun voit la même scène mais sous un angle différent. C’est le cerveau humain qui interprète les deux images qu’il reçoit et recrée l’effet de profondeur.
C’est le principe de la stéréoscopie naturelle. Pour créer cet effet de manière artificielle, il faut s’arranger pour présenter à chacun des deux yeux du téléspectateur deux images décalées de la même scène. On peut recourir à l’ordinateur pour calculer les images stéréoscopiques. C’est le cas des stéréogrammes que vous avez certainement déjà pu voir. Ce sont des photographies devant lesquelles il suffit de loucher légèrement pour percevoir la sensation de relief. Vous pouvez également recourir à une captation à l’aide d’une caméra spéciale dite stéréoscopique. Ce type de caméras est constitué de deux objectifs séparés géométriquement dans des conditions qui recréent le décalage latéral de 6,5 cm de nos deux yeux. Devant chaque objectif, un filtre de couleur rouge ou verte crée une image colorée de la scène droite ou gauche. Il suffit alors de faire appel à un dispositif électro-optique qui va mélanger physiquement ces deux images. Il s’agit généralement d’une addition algébrique entre les deux images. Si vous projetez sur un téléviseur une vidéo obtenue de cette manière, vous verrez une image légèrement floue. Cependant, si vous portez les fameuses lunettes rouge et verte, chacun de vos deux yeux ne verra que la bonne image droite ou gauche. L’effet de relief apparaît grâce à l’interprétation du cerveau de ces deux images. C’est là le principe de la diffusion en relief de la BBC en 1982. Aujourd’hui, si l’expérience de la BBC venait à être reproduite dans un pays ayant mis en place la télévision numérique terrestre, l’expérience du téléspectateur serait grandement améliorée. Toutefois, le principe de la stéréoscopie basée sur les lunettes rouge et verte n’est pas le seul. En effet, le constructeur de téléviseur Philips a mis au point un téléviseur baptisé WOWvx. Cet appareil est constitué d’une matrice de micro-lentilles qui dévient la lumière dans neuf directions. Résultat des courses, l’effet de stéréoscopie peut être ressenti sans même  avoir à porter de lunettes. L’effet est bluffant ! Vous verrez par exemple un papillon prendre son envol et sortir de l’écran.
La technologie de Philips est basée sur 9 images au lieu de 2 pour la stéréoscopie traditionnelle. En réalité, ce grand nombre de points de vue ne sert qu’à augmenter le confort visuel du téléspectateur qui peut alors percevoir le relief dans une plus grande plage. Ce sont en revanche toujours deux images qui sont à l’origine de la sensation de relief. Si pour l’instant, la télévision en relief est une curiosité surtout événementielle qui permet par exemple de promouvoir un match sportif ou de communiquer de manière novatrice, la mise en place d’une norme de diffusion standard 3D largement adoptée sera une étape nécessaire à la démocratisation de la stéréoscopie à la télévision. Ce sera peut être la prochaine mission du groupe de travail DVB.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *