octobre 16, 2018

 

L’opérateur anticipe l’arrivée de la 5G : Maroc Telecom étend sa bande passante au Maroc et en Afrique

L’opérateur anticipe l’arrivée de la 5G : Maroc Telecom étend sa bande passante au Maroc et en Afrique

Maroc Telecom continue de renforcer sa connectivité à la fois au Maroc et en Afrique. L’opérateur national s’adapte aux nouveaux usages et anticipe l’avènement de la 5G.

Une nouveauté technologique majeure qui permettra non seulement de décupler le débit mais d’améliorer le temps de réaction et de garantir une fiabilité des échanges de données. 

Pour réussir cette transition technologique, l’opérateur procéde à renforcer constamment sa bande passante à l’international. «Compte tenu de la part de plus en plus croissante de la vidéo dans l’usage de l’Internet et de l’avènement massif des téléviseurs connectés (IPTV), Maroc Telecom aspire à augmenter le débit offert à ses abonnés pour assurer la qualité de service exigée par ces types d’usage», relève-t-on de Maroc Télecom. Et de préciser que «l’extension de la capacité internationale garantit aux internautes une connectivité redondante et sécurisée avec une qualité de service en amélioration continue».

Il est utile de souligner que Maroc Telecom fait face à la croissance du trafic Internet moyennant l’investissement dans des équipements réseau à capacités importantes permettant de véhiculer le trafic Internet avec du très haut débit. L’opérateur a quasiment quadruplé sur la période 2015-2018 la capacité de sa bande passante à l’international. Elle est ainsi passée de 370 Gb/s en 2015 à plus d’un Tb/s à fin août 2018.

Afin d’accompagner le développement des usages, l’extension de la bande passante de Maroc Telecom se fait aussi bien au niveau des réseaux d’accès que des Backbones. A l’international, elle s’opère via les câbles sous-marins.

Rappelons que Maroc Telecom a déployé, à ce jour, trois câbles à fibres optiques. Il s’agit de L’atlas Offshore inauguré en 2006. C’est un câble sous-marin de 1.634 km reliant Asilah à Marseille. Le deuxième câble est également sous-marin. Baptisé le Loukous, il relie, depuis 2012, Asilah à Rota Seville en Espagne. De même, un câble terrestre, transafricain, a été inauguré en 2014 reliant de près 6.000 km  le Maroc, le Burkina Faso, le Niger, le Mali et la Mauritanie.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *