M2T lance une nouvelle plate-forme de paiement en ligne AmanPay

M2T lance une nouvelle plate-forme de paiement en ligne AmanPay

ALM : M2T s’apprête à lancer AmanPay. Quelles sont les particularités de cette nouvelle solution de paiement en ligne ?
 

Amine Azariz : Avec plus de 13 ans d’expérience dans les services financiers de proximité et l’édition de solutions monétiques, M2T lance incessamment sa plate-forme de paiement à destination des e-commerçants: AmanPay. Cette plate-forme rapide à intégrer, hautement sécurisée et simple d’utilisation permet aux marchands d’accepter plusieurs moyens de paiements sur leur site e-commerce sans avoir à gérer plusieurs systèmes de suivi de transactions. AmanPay est compatible avec tous les supports de navigation : desktop, ordinateur portable, tablette et smartphone, et intègre un large panel de modes de paiement, incluant les cartes bancaires nationales et internationales, le paiement par espèce à travers plus de 1.560 points de paiement Proximo-Tasshilat (réseau notamment géré par la même société), et via des portefeuilles électroniques.

Il est également à noter que M2T est aujourd’hui l’une des seules entreprises marocaines combinant les certifications PCI-DSS v3.0 Level 1 (depuis mars 2015) et ISO27001 (depuis 2012). Ces certifications attestent du niveau de sécurité le plus élevé dans les procédures, équipements et infrastructures de M2T pour le traitement des transactions de paiement, selon les standards internationaux.

Quelle est la valeur ajoutée de l’introduction du paiement en espèce dans le e-commerce ?

Le nombre de cartes de crédit a progressé et est passé à 10 millions en 2014, mais on est encore loin d’un taux d’utilisation bancaire satisfaisant pour le marché du e-commerce. La plupart des opérations par cartes bancaires servent pour les retraits aux GAB, et une partie de la population qui possède une carte ne souhaite pas l’utiliser pour régler ses transactions sur Internet. L’idée est d’inclure et donner accès aux services de e-commerce à ces personnes qui n’ont pas de carte bancaire, ou qui font le choix de ne pas l’utiliser sur Internet. Le règlement des achats Internet «hors-ligne» peut se faire de deux manières. La première, en réglant en espèce les commandes effectuées, via l’un de nos 1 .560 points Proximo-Tasshilat répartis à travers le pays.
Une autre méthode est de recharger un portefeuille électronique virtuel, et de l’utiliser pour régler ses achats des biens et services de M2T. D’autres moyens seront lancés au cours de l’année… mais on ne vous gâchera pas la surprise dès maintenant !

Comment se porte le marché du e-paiement au Maroc et quelles sont ses perspectives ?

Le marché du e-commerce est en croissance au Maroc, avec des chiffres encourageants qui sont passés de 252,3 millions de dirhams de transactions en 2012 à 1 milliard 367 millions en 2013, distribués sur 319 sites marchands actifs. Cette situation est accompagnée par un PSP (Prestataire de service de paiement) dominant. En lançant AmanPay, nous voulons introduire une concurrence saine, pour stimuler l’innovation, offrir plus de choix aux clients et leur apporter un meilleur service.
 
Quelle est votre stratégie de développement dans les années à venir ?

Comme tout le monde le sait, l’avenir du paiement se trouve notamment sur Internet, et M2T est très bien placée pour en témoigner. C’est pour cela que la stratégie de la société se tourne de plus en plus vers le Web, d’abord avec le lancement de son PSP, mais aussi via une multitude de projets à venir.

Le positionnement de M2T dans le Web a commencé depuis quelques années avec l’introduction sur le marché marocain du paiement en espèce et par portefeuille virtuel. L’entreprise va diversifier son offre et accélérer son développement au fur et mesure que ce secteur mûrit, en offrant toujours des solutions innovantes dans le souci de répondre au mieux aux besoins du marché et des e-marchands qui, à notre avis, représentent l’avenir du commerce dans notre pays.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *