Microsoft dévoile ses réalisations triennales

Microsoft dévoile ses réalisations triennales

L’innovation et le volontarisme ont été les motivations primaires de l’équipe marocaine de Microsoft. Un effort qui a été couronné par des réalisations importantes changeant ainsi le paysage technologique national.

«La vision de Microsoft est de contribuer à la productivité et la transparence de la société, et ce en réduisant les différences sociales et de rendre le savoir plus accessible pour tous les utilisateurs», indique Samir Benmakhlouf en marge d’une rencontre de presse tenue jeudi 27 novembre, à Casablanca. Le bilan de Microsoft qui existe depuis 21 ans au Maroc s’avère positif.

Sur le segment Particuliers et entreprises, la société a gagné de nouveaux utilisateurs. En trois ans,  plus de 20.000 citoyens ont pu acquérir des compétences professionnelles et formations techniques. Par ailleurs, en 2013, 8.000 PME ont pu profiter de nouvelles technologies et de formation grâce à Microsoft.

L’entreprise a également eu un impact sur l’environnement socio-économique marocain et ce à travers la mise en place de Technolab au niveau du Technopark de Casablanca permettant à 230 start-up marocaines d’accéder aux matériels et logiciels dont ils ont besoin. De plus, Microsoft a déployé pour la première fois en Afrique le Cloud Start Up Academy, visant à initier 50 jeunes femmes marocaines à lancer des start-up innovatrices.  En termes de formation et certification, Microsoft cible près de 300.000 enseignants marocains leur permettant ainsi d’intégrer les TIC dans leurs pratiques.

«250 IT Academy (centres de formation et de certification agréés Microsoft) ont ainsi été mises en place, dont 137 au niveau du ministère de l’éducation nationale, permettant de former et certifier 500 super formateurs du ministère de l’éducation nationale, 100 au niveau de l’OFPPT permettant de former et certifier 420 formateurs de l’OFPPT et 15 au niveau des universités de l’enseignement supérieur permettant de former 70 formateurs du ministère de l’enseignement supérieur», explique Samir Benmakhlouf. Le e-gouvernement est une composante intégrale de la vision Microsoft. Le Maroc a connu une première dans ce sens, et ce avec le lancement du concept CityNext. Une approche qui vise à accélérer l’innovation pour créer la ville de demain.

L’entreprise met également en œuvre une stratégie pour promouvoir l’écosystème axé des partenaires formés ainsi qu’une vision «Mobile First-cloud First» qui tend à proposer aux utilisateurs une expérience de productivité unifiée qui s’adapte à chacun de leurs terminaux.
 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *