Microsoft: Se passera-t-on un jour de notre accord pour les mises à jour ?

Microsoft: Se passera-t-on un jour de notre accord pour les mises à jour ?

Son installation pourrait alors démarrer automatiquement, sauf si l'utilisateur s'y oppose.  Après avoir géré la presque pénurie des débuts de Windows 10, fin juillet, qui a vu Microsoft se concentrer sur les utilisateurs qui avaient réservé à l’avance leur copie, le géant de Redmond est passé ainsi à des mises à jour un peu plus insistantes. 

Alors que Windows 10 est installé sur plus de 110 millions de machines, le géant de Redmond vient d’annoncer sur le blog officiel de son OS qu’il va ajuster ses méthodes de mises à jour pour faciliter la vie des utilisateurs.

Le billet rédigé par Terry Myerson précise que le propriétaire d’un PC sous Windows 7 ou 8.1 pourra «choisir la mise à jour ou la décliner». Mais le dirigeant de Microsoft encourage vivement les utilisateurs à franchir le pas pour ce Windows «plus familier, plus sûr, plus rapide et plein d’innovations». D’autant qu’après la mise à jour, l’utilisateur a 31 jours pour faire machine arrière, rappelle-t-il.

Concrètement, Terry Myerson explique que Microsoft «va prochainement publier Windows 10 en tant que mise à jour optionnelle dans Windows Update pour les utilisateurs de Windows 7 et 8.1». En début d’année prochaine, Windows 10 changera de statut dans Windows Update toujours pour devenir une «mise à jour recommandée».

Terry Myerson prévient qu’en fonction de vos réglages, le processus de mise à jour pourrait commencer automatiquement, même si un message vous demandera évidemment si vous souhaitez continuer vers Windows 10.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *