Protection des enfants sur Internet: Inwi consolide son dispositif de sensibilisation

Protection des enfants sur Internet: Inwi consolide son dispositif de sensibilisation

Un an après le lancement de la première campagne de sensibilisation pour la protection des enfants sur Internet, Inwi renforce son dispositif de sensibilisation et de contrôle parental.

Dans ce cadre, en partenariat avec l’Unicef, Inwi renouvelle son engagement sur ce qui est devenu aujourd’hui un véritable débat de société autour des dangers potentiels que peut représenter Internet pour les enfants comme la violence, la cyberdépendance, les problématiques liées à la sécurité et à la protection de la vie privée.

«Inwi s’engage également dans un effort de sensibilisation en collaboration avec l’Unicef au Maroc de manière à informer le grand public sur les dangers que peut rencontrer un enfant qui surfe, seul, sur le réseau», explique Kenza Bouziri, manager RSE à Inwi, lors d’une rencontre-débat organisée, jeudi 8 octobre, à Casablanca. Aniss Maghri, spécialiste communication Unicef au Maroc, a ajouté pour sa part que «dans le créneau de la protection des enfants sur Internet, le partenariat entre l’Unicef et Inwi a été discuté et concrétisé pour rétablir la confiance chez les parents, chez les enfants et les enseignants». Ceci étant, la protection des enfants sur Internet passe également par des espaces de navigation sécurisés.

Inwi a donc lancé en partenariat avec le géant mondial Xooloo un portail destiné aux enfants âgés de 7 à 12 ans. Ils peuvent y consulter plus de 10.000 contenus référencés et validés par des professionnels de la psychologie et de l’enfance. Inwi a enrichi cette plate-forme d’un quizz qui permet aux enfants de tester leurs connaissances Internet et de mieux comprendre les dangers qu’il peut présenter. «Sur le site Inwi, l’outil de contrôle parental permet de sécuriser le terminal de connexion et de filtrer l’accès à Internet. Souple et facile d’utilisation, il contient plusieurs fonctionnalités qui vous permettent de fixer et de faire évoluer, vous-même, les paramètres de connexion souhaités», indique dans ce sens Alexandra Lepanot, responsable RSE à Inwi. L’opérateur a par ailleurs édité, en collaboration avec l’association Bayti, un ouvrage sur les droits des enfants, téléchargeable gratuitement sur le portail inwi.ma.

Lors de cette rencontre, Imane Kendili, psychiatre spécialiste des addictions, revient sur l’un des dangers les moins visibles d’Internet sur les enfants : l’addiction numérique. «L’addiction numérique est un déséquilibre pris très au sérieux par la communauté médicale au Maroc et à l’international. Les enfants n’en sont évidemment pas exclus.

Tout comme les adultes, ils peuvent aujourd’hui développer une dépendance nocive à certains jeux, applications ou programmes disponibles sur Internet. Les jeunes enfants et les adolescents seraient même davantage exposés à ce genre de dépendance des temps modernes».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *