Qualité du réseau téléphonique au Maroc: L’ANRT sort le carton jaune !

Qualité du réseau téléphonique au Maroc: L’ANRT sort le carton jaune !

L’ANRT tire la sonnette d’alarme en révélant un taux de réussite moyen des appels téléphoniques de 95,90% sur la période allant du 20 octobre au 18 novembre 2015.

La qualité du réseau téléphonique marocain est à la limite du seuil réglementaire. Et c’est l’Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT) qui tire la sonnette d’alarme en révélant un taux de réussite moyen des appels téléphoniques de 95,90% sur la période allant du 20 octobre au 18 novembre 2015. Ce taux était de 91,99% sur la période allant du 22 octobre au 18 novembre 2014. Et si la qualité des réseaux de communication s’est améliorée depuis la publication de la dernière évaluation de la qualité de service des réseaux publics de télécommunications, l’ANRT ne manque pas de faire remarquer que ce taux est à la limite du seuil réglementaire.

Ainsi, le dernier rapport réalisé par l’ANRT révèle des indicateurs renseignant sur l’accessibilité du service de télécommunications, sa continuité, sa disponibilité et sa fiabilité. Il s’agit là de trois indicateurs, qui sont le taux d’échec (TE), le taux de coupure (TC) et le taux de réussite (TR), tous combinés pour donner un taux moyen de réussite (TMR) des communications. Aussi, ces indicateurs concernent le service de la téléphonie des réseaux mobiles GSM des trois opérateurs Itissalat Al-Maghrib (IAM), Médi Telecom (MdT) et Wana Corporate (Inwi) et sont effectués sur un échantillon de 26 villes, 8 axes ferroviaires, 8 autoroutes et 19 routes nationales.

Il en ressort que pour le service voix 2G, le taux moyen de réussite global est de 95,90% dans les villes. Selon l’ANRT, ce taux est à la limite du seuil réglementaire, alors qu’il est en-dessous de ce seuil au niveau des autres sites. En effet, dans le détail de l’évaluation de la qualité de service des réseaux publics de télécommunications, ce taux est de 92,67% sur les autoroutes, de 90,69% sur les routes nationales et de 89,61% sur les axes ferroviaires.
S’agissant du service Internet mobile 3G sur smartphones, le taux global de connexions réussies oscille entre 98,75 et 100%. Le débit moyen de téléchargement (réception) se situe entre 1,629 Mbps et 4,663 Mbps, alors que le débit maximal de téléchargement varie entre 5,862 Mbps et 8,473 Mbps. Le débit moyen d’envoi (émission) est entre 0,471 Mbps et 2,774 Mbps alors que le débit maximal d’envoi est compris entre 2,650 Mbps et 5,988 Mbps.

C’est ainsi que l’analyse des résultats de cette dernière campagne de mesure montre, en dépit de la légère amélioration par rapport aux précédentes campagnes, notamment en ce qui concerne le service de la téléphonie mobile (2G et 3G), un déficit toujours notable au niveau de la qualité des réseaux. À ce titre, l’ANRT a saisi les opérateurs concernés pour prendre toutes les actions nécessaires en vue d’améliorer la qualité de service de leurs réseaux. De plus, un suivi rigoureux de la mise en œuvre de ces actions sera assuré par les services techniques de l’ANRT durant l’année 2016, notamment à travers la réalisation de campagnes de mesures sur le terrain évaluant l’efficacité des actions entreprises par les trois opérateurs.

• Services voix 2G et voix 3G

Communication-Mobile-Smartphone-GSML’indicateur le plus significatif est le taux moyen de réussite (TMR) qui est égal à la moyenne des taux de réussite (TR) enregistrés pour chacun des trois opérateurs. Pour le service voix 2G, le taux moyen de réussite global est de 95,90% dans les villes. Ce taux est à la limite du seuil réglementaire. Alors qu’il est en-dessous de ce seuil au niveau des autres sites. En effet, ce taux est de 92,67% sur les autoroutes, de 90,69% sur les routes nationales et de 89,61% sur les axes ferroviaires. Pour ce qui est du service voix 3G, le taux moyen de réussite global est aussi inférieur à la valeur réglementaire.

Il est de 94,27% pour l’ensemble des villes concernées. La qualité auditive des communications a également été testée sur chacun des réseaux des opérateurs concernés. En ce qui concerne le service voix 2G, il ressort des tests effectués au niveau de l’ensemble des villes concernées que le taux global des communications parfaites est de 33,96%. Ce taux atteint les valeurs de 41,56% pour les communications acceptables, 10,93% pour les communications médiocres et 2,45% pour les communications ayant une qualité auditive mauvaise. Pour le service voix 3G, les valeurs suivantes ont été enregistrées : 32,04% pour les communications parfaites, 49,46% pour les communications acceptables, 11,55% pour les communications médiocres et 1,22% pour les appels ayant une qualité auditive mauvaise.

Evaluation de la qualité de service des réseaux publics de télécoms

• Service Data Internet mobile 3G

Telecommunication-GSM-Internet-mobileConcernant le service data Internet mobile 3G sur smartphones, le taux global de connexions réussies oscille entre 98,75 et 100%. Le débit moyen de téléchargement (réception) se situe entre 1,629 Mbps et 4,663 Mbps, alors que le débit maximal de téléchargement varie entre 5,862 Mbps et 8,473 Mbps. Le débit moyen d’envoi (émission) est entre 0,471 Mbps et 2,774 Mbps alors que le débit maximal d’envoi est compris entre 2,650 Mbps et 5,988 Mbps.

Pour le service data Internet mobile 3G sur PC, le taux global de connexions réussies est de 100%. Le débit moyen de téléchargement est compris entre 0,122 Mbps et 4,105 Mbps tandis que le débit maximal de téléchargement est compris entre 0,408 Mbps et 8,543 Mbps. Le débit moyen d’envoi se situe, quant à lui, entre 0,097 Mbps et 2,115 Mbps, alors que le débit maximal d’envoi est compris entre 0,198 Mbps et 5,848 Mbps.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *